Browse By

Brésil – Neymar prend sa retraite internationale pour « ne plus avoir à jouer avec ces joueurs »

Décidément, la défaite du Brésil mardi 8 juillet en demi-finale de la Coupe du Monde face à l’Allemagne va rester très longtemps dans les mémoires collectives, avec en plus la décision de Neymar de prendre sa retraite internationale pour « ne plus avoir à jouer avec ces joueurs et cette équipe-là ».

Ce n’est plus une défaite, c’est pire, c’est inimaginable : après l’humiliation reçue par la Seleçao mardi soir en demi-finale de son Mondial (1-7), la star nationale Neymar a pris une décision forte qui a doublé la peine du peuple brésilien… En effet, il a décidé de claquer la porte de la sélection auriverde, tout simplement ! Marney, leader du groupe de musique Ramyen et un des très proches amis de Neymar, nous en dit plus sur les dessous de cette prise de décision. Pour Marney, Neymar s’est senti trahi, la confiance a été brisée :

« Neymar savait qu’il était au-dessus du lot dans cette équipe. Mais à ce point-là… Ce mardi-là devant la télévision, il a fondu en larmes. Bien sûr il était triste de la défaite, mais il était surtout dégoûté de faire partie d’une telle équipe. A la fin du match, la tristesse a laissé place à l’énervement, et il a alors dit ces mots « J’arrête, plus jamais je ne pourrai rejouer avec ces joueurs-là, c’est mort », des mots gravés à jamais dans mon cœur ».

Neymar dégoûté par ses propres coéquipiers

Le mercredi matin, c’est un Neymar très fier qui s’est présenté en conférence de presse en direct de son lit d’hôpital. Tout de suite, il a annoncé la triste nouvelle :

« Je vais faire court : j’arrête ! Je ne veux plus avoir à jouer avec Fred, je ne veux plus qu’on considère Bernard comme un de mes remplaçants potentiels, je ne veux plus que David Luiz joue en défense centrale, et surtout plus avec cette coupe de cheveux, je veux de l’amour, de la joie et de la bonne humeur, mais plus jamais je ne veux un Marcelo dans mon équipe ».

Pelé, présent à ses côtés, a dit comprendre la décision de son 1700ème successeur annoncé, tandis que Ezequiel Lavezzi a tenu à lui rendre hommage par un « Jajajajajajaja » que l’on pouvait encore lire ce midi sur son compte Twitter.

Malheureusement, dans son fauteuil roulant, Neymar n’est pas arrivé à rouler plus vite que ne courait Hulk, alors il a dû décaler son jubilé prévu samedi lors de la petite finale qui a opposé la sélection brésilienne aux Pays-Bas, un match d’adieu pour Neymar qui, assurément, aurait été suivi par plusieurs milliards de téléspectateurs à travers le Brésil.

Crédit photo : Jamie McDonald / Getty Images Sport

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...