Browse By

Il est gardien professionnel et il joue… sans gants !

Il est Russe, il est gardien de but professionnel et il joue… sans gants ! Portrait de Sergueï Lazarevicic, le seul gardien de but au monde à jouer au plus haut niveau sans porter de gants.

« Je suis devenu footballeur professionnel sur le tard, à 22 ans. Avant cela, j’ai travaillé dur dans les mines, ce qui fait que mes mains sont devenues de véritables instruments, des armes si besoin » : c’est ainsi que Sergueï Lazarevicic explique pourquoi il joue sans gants, lui le gardien de but professionnel, lui le futur dernier rempart de la sélection russe.

Zang Yef, son entraîneur au FC Dynamo Develo, équipe évoluant en deuxième division russe, l’avoue, il a hésité longtemps avant de faire confiance à ce gardien atypique :

« Il a des réflexes incroyables, il est solide sur sa ligne et il n’a pas peur de faire des grosses sorties aériennes. Mais il n’a pas de gants : quand on me l’a proposé, j’ai dit non la première fois. Puis j’ai quand même regardé la vidéo, et là j’ai dit banco ! »

Sergueï Lazarevicic, une éducation à la dure

Sergueï Lazarevicic est né à Ieleniskoï, dans la région de Tcheliabinsk, dans une famille de paysans. Très pauvres, les parents Lazarevicic n’ont pas de quoi donner à manger quotidiennement à leurs neuf enfants. Alors Sergueï, l’ainé, va chasser… à mains nues ! A 15 ans, il rentre dans la vie professionnelle, dans une mine de la région. Son job est de creuser des trous pour y insérer des bâtons de dynamite, des entailles dans la roche qu’il fait avec ses mains, et uniquement ses mains.

Pendant les pauses, avec ses collègues, Sergueï Lazarevicic joue au football. Très grand (2m17), Sergueï est placé dans les cages. Il n’en sortira plus : l’équipe de son entreprise remporte le championnat des entreprises russes, n’encaissant qu’un but en douze matchs. Sergueï Lazarevicic ne jouait pas ce jour-là…

Remarqué par un agent à l’âge de 17 ans, Sergueï Lazarevicic hésite à arrêter de travailler pour se lancer dans le monde du football professionnel. Cinq ans plus tard et cinq championnats d’entreprises remportés, Sergueï passe le cap. Il nous explique ce changement d’avis :

« J’étais coincé, j’étais prisonnier de mon statut de tsar dans mon entreprise. Sans moi, pas de trous, et sans trous, pas de dynamite et plus de revenus. Aujourd’hui, je suis libre. »

Sergueï Lazarevicic bientôt international… s’il porte des gants !

A 22 ans, il signe pour le FC Dynamo Develo, en quatrième niveau national russe. Par deux fois, l’équipe grimpe d’un échelon, et les prestations, toujours sans gants, de Sergueï attirent le regard curieux des recruteurs. Mais selon Fabio Capello, le sélectionneur italien de la Russie, Lazarevicic doit mettre des gants pour aller plus haut :

« Le football est comme ça : un gardien de but porte des gants. Sans gants, tu n’es pas gardien, c’est ainsi. Il a beau être excellent, Lazarevicic fait peur aux grandes équipes, et si tu ne joues pas dans une grande équipe, tu ne peux pas prétendre au niveau international. Et pourtant, j’y ai songé, croyez-moi ! »

Crédit photo : Franckreporter / E+

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

One thought on “Il est gardien professionnel et il joue… sans gants !”

  1. Nous Sommes l'OL ! #Yoyoiste says:

    On se demande ou vous avez cherché le nom ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *