Browse By

Le pronostic d’Arsene Wenger pour le Ballon d’Or : « Oui »

L’identité de celui qui remportera le Ballon d’Or sera très bientôt dévoilée. Pour Arsène Wenger, le mythique manager des Gunners d’Arsenal, le choix est limpide : « Oui ».

Embed from Getty Images

C’est ce lundi qu’ont été dévoilés les noms des joueurs pouvant être lauréat au prochain Ballon d’Or. En exclusivité, le légendaire manager d’Arsenal Arsene Wenger a bien voulu répondre à nos questions à propos de ce trophée. Selon lui, le gagnant est déjà connu, et son pronostic est clair et limpide… Par ailleurs, il n’hésite pas à regretter l’absence d’un Gunner au palmarès du Ballon d’Or.

FootballFrance.fr : « Bonjour Arsene Wenger, merci d’avoir accepté de nous répondre. Mais avant tout, comment allez-vous ?
Arsene Wenger : Oui

– Rentrons dans le vif du sujet. Les Gunners vont plutôt bien en ce moment, comment les jugez-vous ?
AW : Oui

– On annonce Thierry Henry très proche de reprendre du service. Il a terminé deux fois sur le podium du Ballon d’Or, offrant à Arsenal ses deux seuls podiums dans cette élection. Regrettez-vous la faible présence des vôtres dans ce palmarès ?
AW : Oui

Arsene Wenger : « Oui »

– Cette année encore, aucun de vos joueurs n’est nommé pour l’élection du Ballon d’Or. Pour vous, est-ce une anomalie ?
AW : Oui

– Pourtant, quand on regarde tous ces joueurs, ils ont tout de même été au-dessus du lot pendant toute l’année, bien au-dessus que les joueurs d’Arsenal !
AW : Oui

– A votre avis, qui l’emportera ?
AW : Oui

– Arsene Wenger, merci de nous avoir accordé un peu de votre temps, merci pour ces belles réponses, tantôt précises, tantôt acerbes. Nous espérons vous revoir très vite dans les locaux de FootballFrance.fr !
AW : Oui »

Rendez-vous très vite pour savoir si le pronostic d’Arsène Wenger se révèlera exact…

Crédit photo : Julian Finney / Getty Images Sport

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...