Browse By

Franck Ribéry : « Je parle trois langues, je suis baltringue »

Franck Ribéry a révélé que les moqueries qu’il subit le touchent énormément. Selon lui, les gens ne le connaissent pas : « Les gens disent que je suis bête, mais je parle trois langues, je suis baltringue. »

Quand il en a marre, il le dit. Mieux, il le crie, haut et fort. Dans une interview-vérité faite au magazine germano-alsacien FlammekuecheMag, le footballeur français du Bayern Munich Franck Ribéry a tenu à mettre les points sur les « i » quant à son intelligence que les gens pensent limitée.

Il se dit très touché quand il lit dans la presse qu’il n’est qu’un bout-en-train sans éducation :

« Ça me touche, je suis émouvé parce que les gens ils ne savent rien sur moi en fait. Ils disent que je suis teu-bê, que je comprends rien à rien. Mais c’est pas vrai : moi je dis que quand, comme moi, on n’a pas été jusqu’au lycée et qu’on arrive quand même à parler trois langues, il faut dire chapeau melon ! »

Franck Ribéry parle français, ch’ti et allemand

C’est avec une pointe d’énervement que Franck Ribéry a évoqué le lien qu’il a avec la France et surtout les Français :

« Ils me cassent les boules, ils parlent mais ils ne disent rien, ils ne savent pas. Les gens en France disent que je suis bête, mais c’est eux les bêtes ! Moi je parle trois langues, je suis baltringue. La moitié des mecs ils parlent même pas deux langues : moi avec le français, le ch’ti et l’allemand, ça fait trois… »

Devant l’étonnement de son intervieweur qui considère que le ch’ti n’est pas une langue, Franck Ribéry ne se démonte pas :

« Bien sûr que le ch’ti est une langue à part entière. Demain, tu rencontres un mec qui te dit qu’il parle catalan, tu dis wahou, par contre t’entends du ch’ti et tu dis que c’est de la merde ? Le ch’ti, c’est comme le corse, le breton : tout ça, c’est des langues à part entière ! Tout ça parce que les gens pensent que les ch’tis sont tous frères et sœurs, ça y est on ne peut pas avoir une vraie langue ? C’est ridicule, ça me fout trop le seum ! »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...