Browse By

Brexit : l’Angleterre et le Pays de Galles quittent l’Euro 2016

Brexit oblige, les équipes nationales de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord ont décidé de quitter l’Euro 2016.

Ce jeudi, le Royaume-Uni a voté et a choisi : tôt ce matin, les résultats sont tombés et les Britanniques ont voté en faveur du « leave » et donc du Brexit. En conséquence, l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord quittent l’Euro 2016 de football.

Si pour Gareth Bale, le capitaine du Pays de Galles, c’est un crève-cœur que de quitter une compétition qu’ils avaient démarré tambour battant pour finir premiers du groupe B, il s’agit d’un véritable soulagement pour Wayne Rooney, capitaine de l’Angleterre :

« Vous l’avez vu : le Brexit nous minait, nous n’étions pas dedans. On a fait nul contre la Russie et la Slovaquie, contre les copains gallois on a gagné mais c’était à l’arrache. On attendait avec impatience les résultats du Brexit… aujourd’hui, c’est tombé, et on est soulagés : on quitte enfin cet Euro 2016 de bas-étage. »

L’Islande qualifié d’office en quart, le vainqueur de Hongrie-Belgique en demi-finale !

Ce départ, précipité mais logique, de l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord chamboulent de fait toute la phase finale de l’Euro 2016. Voici les conséquences principales :
– Lundi soir, l’Islande devait affronter l’Angleterre : le petit poucet est donc qualifié d’office pour les quarts de finale !
– Le choc des voisins entre le Pays de Galles et l’Irlande du Nord est annulé. De fait, cette partie de tableau s’ouvre, et le vainqueur du huitième de finale entre la Belgique et la Hongrie n’aura pas d’adversaire en quart de finale : il sera donc qualifié d’office en demi-finale !

Ce Brexit footballistique n’a pas manqué de faire réagir les grands acteurs du football. En premier lieu, le joueur français du Bayern Munich Franck Ribéry :

« Les anglais ont voté pour que les footballeurs de l’Angleterre quittent l’Euro ? Mais c’est quoi, c’est la Star Academy leur truc ?? »

>

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *