Browse By

OFFICIEL – Alexandre Lacazette signe en Chine pour 100 millions d’euros

Annoncé à l’Atlético Madrid notamment, Alexandre Lacazette va bien quitter l’OL… mais pour signer en Chine. Montant de la transaction : 100 millions d’euros !

footballfrance-alexandre-lacazette-chine-officiel-illustration

Jean-Michel Aulas peut sourire, il a finalisé ce mardi une affaire en or massif, avec la vente, pour une somme estimée à 100 millions d’euros, d’Alexandre Lacazette au club chinois du Cantonese Rice.

Annoncé à l’Atlético Madrid comme probable successeur d’Antoine Griezmann, Alexandre Lacazette n’a finalement pas eu la patience d’attendre le départ de son coéquipier en sélection et a accepté l’offre, mirobolante, venue du club de Canton en Chine. On évoque ainsi un salaire de plus de 20 millions d’euros par an pour l’attaquant lyonnais, si l’on en croît Tsu-Ma-Bih, le rédacteur en chef de Yellow Soccer, l’un des quotidiens sportifs les plus lus en Chine :

« Ici, on veut de l’européen, on veut des stars, mais plus que cela, on veut de l’amour, de la joie et de la bonne humeur. On dit souvent que l’argent ne fera pas leur bonheur, mais en fait, si, complètement. D’après mes informations, Lacazette était réticent à venir jouer en Chine, lui qui n’aime ni la coriandre, ni la sauce aigre-douce. Mais avec 20 millions par an, il s’est peut-être dit qu’il pourra finalement accommoder… »

Alexandre Lacazette : « J’adore les sushis »

Peu après la signature de son contrat avec son nouveau club du Cantonese Rice, Alexandre Lacazette a accepté de répondre aux questions des quelques journalistes présents sur place. Il explique notamment pourquoi il a choisi de s’exporter en Asie plutôt que de rejoindre un top club européen :

« Je ne vais pas me voiler la face : oui, j’ai hésité. Mais il y a des soirs comme ça où tout s’écroule autour de vous, sans trop savoir pourquoi… Il faut toujours regarder devant soi, sans jamais baisser les bras. Alors, oui, je sais que ce n’est pas le remède à tout, mais il faut se forcer parfois. Je me suis dit « Alex, Alex, dépêche-toi, on ne vit on ne meurt qu’une fois ». On n’a le temps de rien que c’est déjà la fin mais… ce n’est pas marqué dans les livres, que le plus important à vivre est de vivre passionnément : le temps c’est de l’argent ».

Devant l’incrédulité des journalistes, Alexandre Lacazette a fini sa conférence de presse par une explication plus terre-à-terre :

« J’ai hâte d’être en Chine, vous ne pouvez pas imaginer. J’adore tellement les sushis ! »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *