Browse By

OM-Arsenal : peu concerné jusqu’alors, Jordan Ayew pensait avoir égalisé

Hier soir, l’OM n’a pas pu l’emporter face à Arsenal pour son entrée en lice en Ligue des Champions. Défaits 1-2 à domicile par les Gunners, les Olympiens ont tout de même réussi à réduire le score lors des arrêts de jeu. Entré en cours de match, Jordan Ayew a sauté de joie quand il a vu son ballon faire trembler les filets adverses… Car peu concerné jusqu’alors par le match, il croyait en effet avoir égalisé pour son équipe !

Jordan Ayew :

Jordan Ayew : « J’ai levé les yeux et j’ai vu le score : 2-1… On gagnait en fait ! »

Nous jouons la 93ème minute du match opposant Marseille à Arsenal hier soir, quand André Ayew se fait faucher dans la surface anglaise. Le penalty est flagrant, et c’est Jordan Ayew qui s’empare alors du ballon pour essayer de transformer la sentence. En ouvrant son pied droit, le petit frère des Ayew a trouvé la lucarne du portier des Gunners. Heureux d’avoir inscrit ce but pourtant inutile compte tenu du score (Arsenal continuait de mener 2-1 à quelques secondes du coup de sifflet final), Jordan Ayew a sauté de joie, ne se préoccupant même pas du ballon pour essayer de grappiller quelques secondes afin d’aller chercher une égalisation inespérée.

Entré à la 73ème minute à la place de Dimitri Payet, Jordan Ayew a avoué après coup n’avoir en fait… rien suivi du match ! « Je tapais une sieste sur le banc quand coach Baup m’a appelé, a-t-il commencé au micro de CanalIn Sport Plus. J’étais encore un peu dans les vaps quand le sixième arbitre a annoncé le changement. Dimitri est sorti, je pensais que Thauvin allait rentrer. Mais en fait, c’était mon numéro affiché sur la pancarte. Je me suis rhabillé vite fait et je suis rentré sur le terrain sans rien savoir du score. Car avouons-le, on s’est fait chier avant que je rentre ! ».

André-Pierre Gignac a avoué avoir été très surpris par la réaction quelque peu exagérée de son coéquipier après une simple réduction du score : « On perdait 2-0, lui il marque un penalty, un but quasi-donné quand on y regarde bien, et il saute de joie comme s’il avait gagné le championnat 150 cm3 à Mario Kart ! Mais bon, c’est Jordan, faut pas faire gaffe… ». Jordan Ayew s’explique : « Quand André est tombé, je me suis dit qu’il fallait que ça soit moi qui frappe ce pénalty et qui égalise après le but de l’anglais. Obligé c’était moi ! J’ai pris la balle, j’ai couru, j’ai tiré, ficelle, égalisation. Normal que je sois content, non ? Mais en fait, j’ai levé les yeux pour voir mon nom s’afficher en lettres de sang sur le panneau, et j’ai vu le score : 2-1… On gagnait en fait ! ». Tout de suite repris par Gignac qui passait derrière et qui lui a expliqué qu’ils avaient en fait perdu, Jordan Ayew a semblé indifférent à la chose : « Trop beau mon pénalty, trop beau ».

Et n’oubliez pas de voter « Football France » pour les Golden Blog Awards 2013 !

Votez Football France aux Golden Blog Awards

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

4 thoughts on “OM-Arsenal : peu concerné jusqu’alors, Jordan Ayew pensait avoir égalisé”

  1. Trackback: felix
  2. Trackback: Donald
  3. Trackback: reginald
  4. Trackback: walter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *