Browse By

Quadruple champion du monde avec la France sur Football Manager, il postule pour succéder à Didier Deschamps

Football Manager, la prochaine ESCP (Ecole Supérieure des Coachs Professionnels) ?

Football Manager, la prochaine ESCP (Ecole Supérieure des Coachs Professionnels) ?

A Clairefontaine, on se vante de former les grands éducateurs de demain, ceux qui vont prendre les rênes des équipes professionnelles dans les années à venir. Rémi Vanech, lui, ne sort pas de cette école. Mais pourtant, il postule avec le plus grand sérieux au poste de sélectionneur si d’aventures Didier Deschamps se faisait débarquer dans les jours ou semaines qui suivent…

Incapable de l’emporter face à la Géorgie ce vendredi soir, l’Equipe de France a dit adieu à ses (déjà très minces) espoirs de se qualifier directement pour la prochaine Coupe du Monde. Et ces éliminatoires poussives font que l’opinion publique s’interroge : et même si elle se qualifiait, qu’en serait-il des ambitions bleues lors de la grande compétition qui se jouera au Brésil ? Rémi Vanech, s’il était à la tête de l’Equipe de France, se veut direct : il viserait la victoire, un point c’est tout. « Vous savez, moi avec cette équipe, je ne jouerais pas comme ça, commence Rémi. Je jouerai avec trois centraux, deux latéraux qui auront des flèches devant eux pour monter quand on a la balle, et deux milieux centraux qui auront pour consigne de centrer de la ligne de touche pour celui de droite, et de monter balle aux pieds pour son pendant gauche. Car avec cette tactique, j’ai gagné dix-neuf championnats de suite avec l’En Avant Guingamp, treize Ligue des Champions toujours avec l’EAG, et quatre Coupe du Monde avec la France. Sans compter les Euros et autres Coupes de France ».

Dans la vie, Rémi Vanech est pâtissier du côté de Vannes, en Bretagne. Il n’est pas coach de foot… du moins pas dans la vraie vie, car sur Football Manager, il se transforme en technicien avide de victoires, ultra-strict avec les joueurs qui sèchent les entraînements, encore plus avec les dirigeants des autres équipes avec qui il négocie les transferts. Durant ses saisons qu’il effectue d’une seul traite, il mange bio, ne boit pas d’alcool et revêt son plus beau costume trois pièces : s’il s’impose cette hygiène de vie, c’est pour être prêt. Prêt à prendre les commandes d’une vraie équipe. Pour Julien Gard, son adversaire lors de la finale de la Ligue des Champions 2023 disputée online, Rémi est « un acharné du football. Sa tactique est infaillible, et cela ne m’étonnerait de la voir devenir une référence dans les écoles de football. Il n’hésite pas à envoyer des recruteurs aux quatre coins du monde pour trouver la perle rare. Par exemple, un gars comme Zlatan Ibrahimovic, il l’avait découvert sur la version 1996/97. Ou encore Gareth Bale, à l’époque de Southampton en 2003. Et attendez de voir dans quelques années le petit Julio Aspara, qui joue actuellement dans le championnat péruvien… ».

Pour travailler son adaptabilité (noté 20 dans son profil FM 2013), il n’a pas hésité à passer des heures sur LFP Manager ou encore Virtuafoot, afin dit-il « de pouvoir être opérationnel sur tous les supports, de pouvoir être prêt à affronter n’importe quelle situation ». Actuellement finaliste de la Ligue des Champions 2038 face à Sunderland, une finale qui se jouera au stade Rémi Vanech de Guingamp (ça ne s’invente pas), il compte bien ajouter une vingtième coupe aux grandes oreilles à son palmarès. « Avec 20 trophées européens à mon actif, dont 7 de suite, Noël Le Graët ne pourra pas fermer les yeux sur mes compétences managériales, c’est impossible ».

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

4 thoughts on “Quadruple champion du monde avec la France sur Football Manager, il postule pour succéder à Didier Deschamps”

  1. Trackback: Fredrick
  2. Trackback: guy
  3. Trackback: Carlos
  4. Trackback: oscar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *