Browse By

OM : clash entre Mandanda et Gignac, qui s’est fait livrer un MacDo à la Commanderie

Rien ne va plus à Marseille : nous avons appris ce matin qu’au lendemain du Clasico de dimanche perdu par l’OM face au PSG (1-2), Steve Mandanda avait réprimandé de manière assez virulente André-Pierre Gignac. En cause : à l’issue du décrassage, l’attaquant a reçu dans les vestiaires une livraison un peu spéciale, qui n’a pas plus du tout plu à son capitaine…

Le regard noir de Mandanda vers Gignac...

Le regard noir de Mandanda vers Gignac…

Nous sommes lundi 8 octobre. Marseille se réveille avec la gueule de bois : la veille, le PSG est venu s’imposer en terres phocéennes (1-2) malgré la supériorité numérique des siens pendant plus d’une heure. A la Commanderie, le centre d’entraînement de l’OM, les mauvaises mines sont de sortie, le signe d’une nuit agitée. Pour remédier à cela, il semble qu’André-Pierre Gignac ait trouvé la solution ultime : à l’issue de l’heure et demie de décrassage et de massages, l’ex-Lorientais a en effet pris son téléphone pour demander quelque chose à quelqu’un. Ses coéquipiers, intrigués, ne l’ont pas été très longtemps…

Moins de quinze minutes plus tard, un homme à casque est rentré en trombe dans les vestiaires de la Commanderie, réclamant un certain M. Gignac. Si certains ont eu peur, croyant à un scénario Hitchcockien d’un cambriolage massif par un simili-livreur, il n’en était finalement rien : l’homme encasqué était un véritable livreur, et il recherchait M. Gignac pour lui donner sa commande. Une commande composée d’un Maxi Best-of Big Mac, frites et Coca Light, un Double Cheese et un Sundae Caramel. Une commande qui n’a pas été du goût de Steve Mandanda, le capitaine olympien.

Mathieu Valbuena, présent sur les lieux, nous raconte : « Quand Steve a compris que Dédé s’était fait livré un MacDo, j’ai senti une rage folle… Comment peut-on, le lendemain d’une telle défaite, oser se faire livrer ça dans les vestiaires, juste après l’entraînement ? Steve le lui a fait comprendre qu’après un Clasico perdu, le timing n’était pas bon pour une telle commande… ». Car il s’est finalement avéré que Steve Mandanda mais aussi Souleymane Diawara et Dimitri Payet voulaient aussi manger au fast-food ! « Franchement, il y a de quoi être énervé : après une défaite face à l’ennemi juré, on doit se serrer les coudes, la jouer collectif » nous a répondu avec dégoût Florian Thauvin. Après en être presque venus aux mains, Steve Mandanda ayant voulu taper dans la barquette de frites de Gignac, les deux hommes ont été séparés par Elie Baup à coups de casquette.

Un épisode qui rappelle une autre affaire : lundi, Samuel Umtiti s’est fait livré une Maserati immatriculée ‘Sam23’ directement au centre d’entraînement lyonnais. Un geste que n’ont que peu apprécié le capitaine Maxime Gonalons et les dirigeants de l’OL, en pleine crise après n’avoir remporté qu’un seul de ses onze derniers matchs…

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

3 thoughts on “OM : clash entre Mandanda et Gignac, qui s’est fait livrer un MacDo à la Commanderie”

  1. Trackback: mario
  2. Trackback: Julio
  3. Trackback: Rafael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *