Browse By

Taxe 75% : 55% des Français prêts à payer à la place des équipes !

Avec la liste dévoilée des 23 joueurs nommés pour le Ballon d’Or 2013, c’est l’autre grand sujet football du moment : l’Etat Français va-t-il appliquer sa taxe des 75% aux clubs de football français ? Et alors que le Président Hollande Dans un sondage diffusé aujourd’hui, on apprend que 67% des Français soutiennent les clubs dans leur action, et que 55% sont même prêts à payer cette taxe à la place des équipes afin de pouvoir continuer à aller au stade le week-end ! Explications.

Frédéric Thiriez, ici aux côtés de MM Louvel et Aulas, ne semble pas contre une participation financière des supporters

Frédéric Thiriez, ici aux côtés de MM Louvel et Aulas, ne semble pas contre une participation financière des supporters

Les Français et le football, c’est une relation difficile classée « It’s complicated » sur Facebook, c’est un jeu de « je t’aime moi non plus » qui ne s’arrête jamais… On apprenait récemment que 82% de la population française avaient une mauvaise image de l’Equipe de France, avec même 41% souhaitant la mort aux joueurs qui la composent. Mais ce matin, un nouveau sondage réalisé par OpinionWay et commandé par l’UCPF nous montre que les Français ont une vraie passion pour le football, qu’ils ne peuvent se passer du ballon rond : 67% de la population soutiennent les clubs dans leur combat… Et 55% sont même prêts à payer cette taxe des 75% à la place des équipes ! Pour rappel, ces dernières ont prévu une grève le week-end du 30 novembre pour protester contre ce projet de loi, ce qui augure d’un week-end sans ballon rond…

Partis à la rencontre du peuple pour comprendre une telle réponse, les journalistes de FootballFrance.fr sont allés recueillir l’avis des Français. Julien Ehrhart, cariste alsacien de 37 ans, fait partie de ceux qui sont prêts à payer cette taxe pour aider les équipes françaises. Pour lui, c’est le foot ou rien du tout : « Avant, j’allais au stade voir le Racing [Club de Strasbourg, aujourd’hui en National]. C’était ma sortie du samedi ou du dimanche, on y allait avec les copains, on retournait tout, c’était bien. Maintenant, je dis pas que c’est mieux, mais je regarde tous les matchs de L1 à la télé, ça m’occupe tout le week-end. Sans ça, je ferai quoi ? Je me pose devant Danse avec les Stars ? NCIS ? Je préfère encore payer plutôt que de mater trois clowns et deux trapézistes chez Patrick Sébastien ! ».

Agé de 22 ans, Cédric Rousc est sans emploi… Une situation qui ne l’empêche pas d’aller supporter le Toulouse FC à chaque journée de championnat : « J’adore le foot, j’adore le Téfécé, j’adore FIFA, j’adore ma meuf qui adore le foot, le Téfécé et FIFA ! Sans le foot, ma vie c’est rien… Alors oué, je lâcherai rien pour continuer à regarder du foot ! Et allez Toulouse, alleeeeeeeeeeez ! ».

Du haut de ses 35 ans, le professeur de mathématiques Régis Langlois n’hésitera pas une seconde si on lui demande d’aider les clubs de football : « Je passe mon week-end devant BeIn Sport et Canal Plus. Et je zappe même sur MaChaineSport pour regarder du National, c’est vous dire… ». Quand on lui demande s’il n’a pas peur de l’overdose de football, il répond de manière sèche : « Non, ce que je redoute, c’est ma femme : même en petite dose, je ne veux plus la voir ! Alors je paye toutes les chaînes de foot, et je reste devant avec les copains pendant qu’elle fait le repassage et qu’elle joue avec le caca des gamins ».

Hamid El Melloui, cadre dans une banque à Grenoble, a lui peur de l’après-75% : « Actuellement, je vais bien, tout va bien. Mais demain ? Si cette loi passe… Vous voyez, j’ai un ami, depuis qu’il est IDS [Interdit De Stade], il a perdu goût à la vie, il est même devenu BDF [fiché à la Banque de France]. Je n’ai pas envie de vivre le même sort, de me retrouver dans la même situation. Pour éviter cela, je veux bien payer ce que vous voulez ».

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *