Browse By

Didier Deschamps : « J’ai vu le Sakho que je connais, celui de Marseille »

Hier soir, la France s’est brillamment qualifiée pour le Mondial 2014 en battant l’Ukraine sur le score de 3-0. Focus sur Monsieur Sakho, l’homme du match et double buteur.

equipe-de-france-didier-barrages-ukraine-deschamps-sakho-lamine

Lamine Sakho, un homme heureux

L’ensemble des médias français semble surpris d’avoir assisté à la qualification de l’Equipe de France hier soir au Stade de France face à l’Ukraine (3-0). Après leur brillante défaite au match aller à Kiev (2-0), après avoir réservé leur palace dans lequel ils séjourneront durant le Mondial au Brésil, et après avoir négocié leurs primes pour la compétition, on ne voyait pas ce qui aurait pu priver l’Equipe de France d’une évidente qualification à ce qui pourrait s’avérer être une des plus belles Coupe du Monde dans l’histoire des Coupes du Monde.

La victoire des Tricolores hier soir est donc tout sauf une surprise, la véritable surprise étant finalement le nom de l’homme du match ! Convoqué par Didier Deschamps pour cette double confrontation, Lamine Sakho n’a pas surpris son entraîneur. Le sélectionneur tricolore revient sur ce choix : « Je connais Lamine depuis quelques années maintenant, José Anigo me l’avait présenté lors son arrivée au Consolat Marseille. Il avait déjà à l’époque un sacré potentiel ».

L’attaquant sénégalais de 36 ans revient pour nous sur son match d’hier soir : « Vous vous rendez compte ? J’ai marqué deux buts ! Quel joie ! C’était fou, les supporters scandaient mon nom, les frissons m’envahissaient. Si j’avais su que le fait de marquer ds buts procurait autant de plaisir [ndlr : il soupire longuement]… J’ai même gagné des duels, j’ai accéléré, débordé ! On m’a demandé mon maillot [Lamine demande un verre d’eau, visiblement très ému]… Je suis content mais il ne faut pas oublier que le plus important c’est l’équipe et notre qualification, le véritable héros, c’est le collectif ».

Une chose est sûre, Lamine Sakho, pour qui le ce sera la dernière chance de disputer un Mondial, a marqué des points aux yeux du sélectionneur des Bleus. Le prolifique attaquant (6 buts depuis 2003) tient à apporter son expérience à l’attaque tricolore qui, avec un Karim Benzema en manque de confiance [un but hors-jeu hier soir] et un Olivier Giroud au talent peut-être trop limité à ce niveau de jeu, peut se révéler être à la peine à Rio.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

6 thoughts on “Didier Deschamps : « J’ai vu le Sakho que je connais, celui de Marseille »”

  1. Trackback: ontario payday loans
  2. Trackback: charles
  3. Trackback: ricardo
  4. Trackback: Christopher
  5. Trackback: Miguel
  6. Trackback: Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *