Browse By

Ligue 2 : La scission d’Arles-Avignon en cas de victoire du FN en Avignon ?

Quand la politique interfère avec le monde du football… Ce vendredi matin, quelques heures avant la rencontre de Ligue 2 qui opposera à Dijon à Arles-Avignon, le président de l’ACA Michel Salerno a tenu une conférence de presse pour annoncer sa volonté de séparer Arles et Avignon en cas de victoire du FN dans cette dernière ville lors des élections municipales !

Le joueur d'Arles-Avignon Gaël Givet (ici sous les couleurs de Blackburn) peut être inquiet : il va bientôt devoir jouer à Cavaillon ! [Crédit : Phil Cole / Getty Images Sport]

Le joueur d’Arles-Avignon Gaël Givet (ici sous les couleurs de Blackburn) peut être inquiet : il va bientôt devoir jouer à Cavaillon !
[Crédit : Phil Cole / Getty Images Sport]

C’est une annonce-choc que Michel Salerno, le président de l’équipe d’Arles-Avignon évoluant en Ligue 2, a faîte ce vendredi matin en conférence de presse : l’Athlétic Club Arles-Avignon pourrait être dissout si le candidat FN à la mairie d’Avignon Philippe Lottiaux venait à être élu !

Le visage fermé, ton grave, Michel Salerno n’a pas attendu longtemps avant de sortir cette véritable bombe politico-footballistique : « Vous le savez, le FN s’apprête à prendre la ville d’Avignon. Je sais bien que le sport et la politique ne doivent pas être liés, comme l’huile et le feu, Harry Potter et Voldemort, Tony Parker et la musique… mais j’ai des convictions personnelles et je ne peux aller à leur encontre : si le candidat FN gagne dimanche, l’ACA n’existera plus à l’issue de cette saison ».

Pourquoi, comment, Michel Salerno a expliqué en détails l’intégralité de sa démarche et réflexion : « Mon équipe et moi-même avons rencontré le maire de la ville d’Arles, qui ne veut pas voir sa cité avoir un lien quelconque avec le FN. Nous sommes très vite tombés d’accord : si M. Lottiaux est élu dimanche pour devenir le maire Avignon, Arles prendra ses distances, et l’Athlétic Club Arles-Avignon sera alors dissout ».

Arles-Avignon bientôt Arles-Cavaillon ?

Devant le scepticisme des nombreux journalistes présents, M. Salerno a voulu les rassurer ainsi que les supporters de l’ACA : « Nous n’avons rien inventé, nous ne faisons que suivre le mouvement initié par Olivier Py et son Festival d’Avignon… Le nom « Arles-Avignon » n’existera plus, mais le club continuera de vivre, comme le Festival. D’ailleurs, nous avons déjà établi des contacts avec la ville de Cavaillon pour inclure l’équipe de football de l’ARC Cavaillon à la nôtre, pour donner une nouvelle entité, l’Athlétic Club Arles-Cavaillon. Même si l’ARC n’évolue qu’en PH, le club joue pour une ville à la notoriété forte. Et les supporters d’Arles pourront dès lors bénéficier de melons à prix coûtants ».

Et si d’aventures la mairie de Cavaillon passait également sous le giron du Front National ? « On ira voir autre part mais là, ça deviendrait difficile : Orange en est, Carpentras n’en est pas loin… On ira peut-être plus au nord, vers Macon ou Belfort » a toute de suite répliqué Michel Salerno.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

6 thoughts on “Ligue 2 : La scission d’Arles-Avignon en cas de victoire du FN en Avignon ?”

  1. Trackback: toronto payday loans
  2. Trackback: direct payday loans direct no brokers lender
  3. Trackback: eric
  4. Trackback: jeremy
  5. Trackback: Adrian
  6. Trackback: henry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *