Browse By

Scandale : L’arbitre de Bastia-Lille a avoué être non-voyant !

C’est un nouveau scandale qui risque de secouer l’arbitrage français. Laurent Duhamel, qui arbitrait la rencontre Bastia-Lille vendredi dernier, était accompagné d’un juge de touche non-voyant : Fabrice Plancon.

La tension était palpable lors du coup de sifflet final vendredi dernier au Stade Armand-Cesari à Furiani. Et pour cause, même si ce match nul (1 – 1) est flatteur pour le club bastiais au vu de la physionomie du match, l’équipe de Bastia a été privée d’une première victoire contre l’un des cadors du championnat uniquement par la faute de Fabrice Plancon, un des juges de touche de la rencontre.

Les faits se sont déroulés à la 88ème minute de jeu. Djibril Cissé adressait un centre tir, prolongé par Florian Raspentino dans le but Lillois et permettait au SCB de remporter cette rencontre en toute fin de match. Les joueurs et le public bastiais exultaient, Laurent Duhamel ne bronchait pas, les lillois non-plus et après plusieurs longues secondes, Fabrice Plancon, décidait, contre toute attente, de lever son drapeau pour signaler un hors-jeu. Décision validée injustement par Laurent Duhamel (cf.Photo).

Quelques minutes après l’incident, Laurent Duhamel siffla la fin de match, le corps arbitral rentra sous les bronchas du public déchainé de Furiani. Si la coïncidence est étrange, il est toutefois nécessaire de la signaler. Ce même juge de touche avait la saison passée accordé un but à l’OGC Nice alors que le joueur était hors-jeu de plus d’un mètre et toujours…contre le SC Bastia !

Le Président Pierre-Marie Géronimi avait demandé à s’expliquer après le match auprès de Fabrice Plancon, seulement il était introuvable. Et pour cause, l’homme s’était réfugié dans le bus des lillois en tentant de quitter la Corse avec le club nordiste. Après avoir été dénoncé anonymement par joueur du LOSC, chauve, de petite taille, proche de Mickael Landreau, il n’avait plus d’autre choix que de prendre ses responsabilités.

Un des arbitres de Bastia-Lille, Fabrice Plancon, était non-voyant depuis plus de trois ans !

Fabrice Plancon, devant le fait accompli, a dû s’expliquer. L’homme âgé de 40 exerçait son activité alors qu’il était atteint de cécité grave depuis maintenant plus de trois ans. Un homme petit par la taille (1m68) mais grand par le courage :
« Je souhaitais être traité comme tout le monde, je ne voulais pas que l’on porte un regard attendri sur mon handicap. Je veux que l’on se souvienne de « Fabrice le déconneur », pas de « Fabrice le binoclard ». Cela n’a pas été évident pour moi de le cacher, je tombais assez souvent, je me servais de mon drapeau comme canne d’aveugle. Il est vrai que depuis que je ne vois plus je lève mon drapeau à l’instinct. Mon écoute a été décuplée, je suis un peu comme Dardevil maintenant. Et puis, comme nous ne sommes pas souvent contrôlés dans l’arbitrage français, il est facile de faire plus d’une dizaine de fautes graves sur une même saison sans avoir de blâme ! »

Depuis lundi, le téléphone de Fabrice Plancon n’arrête plus de sonner. Les médias veulent raconter son histoire. Il a même reçu une demande pour adapter sa vie au cinéma : « Fabrice Plancon, ou l’histoire d’un homme extraordinaire ». En attendant, la Fédération Française de Football a demandé à Fabrice, malgré son problème de cécité de continuer l’arbitrage, faute de remplaçant.

Crédit photo :
Getty Images
Jean Catuffe / Getty Images Sport

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes