Browse By

Indice UEFA : L’EAG gagne la Coupe, la France perd 3 places

Si la fête était belle du côté de l’Armorique après la victoire de l’En Avant Guingamp en finale de la Coupe de France face à son voisin du Stade Rennais (2-0), les dirigeants du football français faisaient eux grise mine, et pour cause : avec l’EAG qualifié en Coupe d’Europe, la France voit s’effondrer son Indice UEFA…

D’un côté, les sourires, la joie, le bonheur d’une victoire, celle de l’En Avant Guingamp en finale de la Coupe de France sur le Stade Rennais. De l’autre, les larmes, les questionnements, le désespoir d’une défaite : il ne s’agit pas là du Stade Rennais, mais bien du football français en général. Ian Scott, expert du football européen et président du mouvement WTF – World Total Football, a bien voulu résumer en quelques mots les raisons de l’amertume des dirigeants du football français.

Selon lui, la victoire d’une équipe comme Guingamp n’est pas bonne du tout pour la France et son indice UEFA : « Actuellement, la France occupe la sixième place du classement UEFA, derrière le Portugal mais devant la Russie, les Pays-Bas et l’Ukraine. Avec la montée en puissance du PSG sur la scène européenne, nous les experts croyions à un retour de la France au premier plan… Mais la victoire de Guingamp est un signe clair que la France va très vite perdre beaucoup de points pour son indice UEFA ».

Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel, est tout aussi inquiet et confirme les conclusions de Ian Scott : « Je connais et respecte beaucoup Ian Scott. Il est présent depuis de nombreuses années et nous sommes tous d’accord pour dire que son travail est fiable, ce grâce à un outil d’exception qu’il est le seul à posséder et donc à maîtriser. Alors quand il dit que la France va perdre énormément de points pour son indice UEFA pour finalement dégringoler de trois places minimum au classement UEFA, nous le croyons et nous avons peur ».

La France risque une chute historique de son Indice UEFA

Ian Scott explique en détails ce qu’il adviendra de la France si, comme le disent ses calculs et prédictions, elle perd trois places au classement UEFA : « L’EAG en Coupe d’Europe ? Une blague qui fait plaisir aux intéressés certes, mais sachez-le, l’indice UEFA ne fait rire personne dans les hautes sphères du football français. La France terminera la saison 2014/2015 à la neuvième voire la dixième place du classement UEFA : avec un tel classement, la France ne pourra envoyer que deux représentants en Ligue des Champions, et une unique équipe ira tenter de jouer la Ligue Europa via les barrages pour accéder au second tour préliminaires. Les vainqueurs des deux coupes nationales auront accès la Ligue Europa… mais dans les tribunes, avec des abonnements à gagner pour venir assister aux matchs des voisins italiens, anglais, allemands et espagnols. Egalement, quatre équipes descendront chaque année de Ligue 1 en Ligue 2, les buvettes aussi seront touchées avec des sandwichs qui ne devront plus contenir de beurre, et avec des sodas sans marque qui seront servis. »

Le mot de la fin est pour Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football et ancien président de l’EAG : « Je suis tiraillé entre le sentiment de fierté pour mon club de cœur, et la honte que je ressens pour le football français de laisser une telle équipe jouer la Coupe d’Europe l’année prochaine… C’est mauvais pour l’Indice UEFA, je le sais, et je ne sais quoi penser : dans les conditions actuelles, pensez qu’un joueur du calibre de Mathieu Valbuena ne jouera pas l’Europe l’an prochain, et qu’a contrario, Thibault Giresse foulera lui les pelouses européennes… ».

Crédit photo :
Getty Images
Catherine Steenkeste / Getty Images Sport

[starbox id= »Tim »]