Browse By

Pour François Hollande, les fans de football sont des « Grolandais »

Le président François Hollande n’aime pas le football ni ses supporters. Dans son livre « Merci pour ce moment », Valérie Trierweiler révèle que le président qualifie les passionnés de football de « Grolandais ».

Dans son livre « Merci pour ce moment », l’ex première dame de France Valérie Trierweiler règle ses comptes avec son ancien compagnon, le chef de l’Etat François Hollande. Après avoir révélé que le président qualifiait les pauvres de « sans-dents », elle nous révèle que François Hollande n’a aucun respect pour les passionnés de football.

Valérie Trierweiler raconte dans son livre que, lorsque François Hollande est invité lors de rencontres de football, c’est pour lui « un véritable calvaire que de supporter cette masse concentrée de chômeurs applaudir de riches et beaux jeunes joueurs au QI de poissons panés ».

D’après le livre de son ancienne concubine, François Hollande rêve secrètement du Festival de Cannes, de chevaux et d’UMP. Elle assure que la chambre du président est décorée de nombreux posters de juments et de Marion Cotillard. Elle va même jusqu’à dévoiler que le chef de l’Etat se plaît à regarder en secret les vidéos des meetings de Nicolas Sarkozy sur YouTube.

Dans « Merci pour ce moment » Valérie Trierweiler prête à François Hollande des propos durs à l’encontre du monde du ballon rond. On découvre que le Chef de l’Etat avoue ne pas comprendre l’intérêt des Français pour ce sport. Pour lui, « le football est un sport de Grolandais. Payer pour s’asseoir 90 minutes sur un siège inconfortable en mangeant une merguez-frites est inconcevable » .

François Hollande traumatisé par le football et les Chocapic

Un rejet du monde du football qui pourrait peut-être s’expliquer, pour Valérie Trierweiler, par un lointain traumatisme que le président Hollande a subi étant enfant. En effet, le 29 novembre 1963, alors âgé de 9 ans, François Hollande a été pris à partie par des camarades de classe, avec qui il venait de disputer un match de football. Ces derniers reprochaient au futur président d’avoir fait perdre leur équipe. Pour se venger, ses anciens camarades avaient accroché François Hollande, nu pour l’occasion, sur un lampadaire du côté de Rouen tout en lui jetant des Chocapic pendant des heures. François n’a plus jamais été le même depuis.

Pour Valérie Trierweiler, voir François Hollande jouer au football était comme l’imaginer dans les bras d’une belle et jeune actrice : c’était ridicule. Pour elle, l’agression par ses camarades de classe est tout aussi impardonnable que compréhensible. Cependant, l’ancienne compagne de François Hollande ne souhaite en aucun cas accabler François Hollande.

Plus qu’un désamour, c’est avant tout une phobie qui s’est transformée, avec le temps, en maladie. En effet, François Hollande est atteint du syndrome de François Pignon depuis maintenant 15 ans.

Valérie Trierweiler a même salué la bravoure de son ancien compagnon : « Je ne pouvais que saluer son courage : exercer une telle fonction lorsque l’on est à un stade très avancé de la maladie, c’est fort. »

Des propos contestés fermement par François Hollande, qui a tenu à exprimer au passage son profond respect pour le peuple grolandais.

Crédit photo : Getty Images / Gamma-Rapho

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

8 thoughts on “Pour François Hollande, les fans de football sont des « Grolandais »”

  1. Trackback: loans
  2. Trackback: direct payday loans online directs lender
  3. Trackback: drugrehabcentershotline.com rehabs
  4. Trackback: Evan
  5. Trackback: brad
  6. Trackback: victor
  7. Trackback: Jeffery
  8. Trackback: herman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *