Browse By

Paul-Georges Ntep : « Mes objectifs ? La CAN avec le Cameroun puis l’Euro 2016 avec les Bleus »

C’est l’une des révélations de 2014 : Paul-Georges Ntep devient match après match l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1, et s’il attise la convoitise de nombreux clubs européens, le Bleuet attire surtout le regard de la sélection nationale du Cameroun. Mais selon lui, le choix est déjà fait : « J’ai deux objectifs : jouer la CAN cet hiver avec le Cameroun, puis intégrer les Bleus pour l’Euro 2016 ».

A 22 ans et moins de 30 matchs dans l’élite, il est déjà l’une des valeurs sûres de la Ligue 1 : avec son club du Stade Rennais, Paul-Georges Ntep est rapidement devenu un des meilleurs attaquants de sa génération. Les 11 buts qu’il a inscrits en 25 matchs de championnat plaide en effet en sa faveur, et ont fait en sorte d’attirer le regard de quelques grosses et belles écuries européennes. Mais c’est surtout l’appel du pied de Volker Finke, le sélectionneur de la sélection du Cameroun, qui fait la Une des journaux ce jeudi matin.

Mis au courant de l’intérêt des Lions par son conseiller, un agent du nom de Aaron Hotchner, Paul-Georges Ntep a pris ses responsabilités et n’a pas souhaité botter en touche. Selon lui, les intérêts des uns ne sont pas incompatibles avec ceux des autres, et il compte bien jouer double jeu, un « double je » comme il aime le dire :

« Je suis Camerounais car je suis né à Douala. Mais je suis Français, étant arrivé à huit ans en France. Je me vois en Vert, je me vois en Bleu, c’est comme ça qu’est-ce que j’y peux, faudrait savoir ce que je veux… A qui la faute, je suis l’un et l’autre, double je… »

Paul-Georges Ntep se fait remarquer en marquant un but de la tête et à genoux

Remarqué et pointé du doigt par les médias après son but le 17 mai dernier face à Reims inscrit de la tête et à genoux, un but jugé irrespectueux même par son entraîneur Philippe Montanier, Paul-Georges Ntep s’est depuis assagi pour rester focalisé sur le football :

« J’ai beaucoup appris à la suite de ce but. J’ai réagi comme un enfant… J’ai grandi depuis, même si effectivement, j’ai encore du mal à faire les bon choix. Pour ce qui est de la sélection nationale, je n’ai pas encore décidé. Je vais prendre mon temps, mais je connais mes objectifs : d’abord je vais jouer la CAN cet hiver avec le Cameroun, puis intégrer le groupe France en vue de l’Euro 2016, et après, en fonction des résultats, on verra l’équipe nationale que je vais choisir. »

Crédit photo : Dean Mouhtaropoulos/Getty Images

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *