Browse By

EAG : Fracture du nom pour Jérémy Pied

Coup dur pour l’EAG : son ailier Jérémy Pied s’étant fait une fracture de son nom, Jocelyn Gourvennec devra se passer de ses services durant au moins trois mois.

Alors que l’En Avant Guingamp vit depuis décembre une période des plus idylliques (neuf victoires en douze rencontres, toutes compétitions confondues), le club breton va devoir faire sans un de ses joueurs-clé : en effet, à cause d’une fracture de son nom, l’ailier Jérémy Pied sera absent des terrains pour une durée minimale de trois mois.

Si c’est un coup dur pour son équipe, il s’agit aussi d’une coupure gênante pour le joueur, qui avait enchaîné six titularisations en championnat. Très déçu, Jérémy Pied accuse le coup, mais garde la foi quant à un retour avant la fin de la saison :

« C’est une blessure rare, les docteurs ne savent pas trop combien de temps je vais rester sur le carreau. Mais vue la douleur, j’en ai pour au moins trois mois, peut-être plus, j’espère moins. Je vais en tout cas travailler très dur ma rééducation afin de renforcer les muscles de mon nom pour revenir avant la fin de la saison [prévue le 23 mai 2015, NDLR] mais surtout éviter une rechute. »

Une fracture du nom évitable selon Jérémy Pied

C’est lors d’une confrontation anodine en fin d’entraînement que Jérémy Pied a été touché: après avoir inscrit un but du talon, Pied a chambré ses adversaires plus que de raison. En réponse, et afin de ne pas détériorer l’ambiance dans son groupe, son coach Jocelyn Gourvennec lui a dit de se calmer, d’un « Tu casses les pieds là ! » autoritaire. La suite, c’est Jérémy Pied qui nous le raconte :

« Durant toute la session, je n’ai pas réussi grand-chose. Alors, quand j’ai inscrit cette madjer, je me suis lâché, un peu trop apparemment. Le coach me l’a dit, et dès qu’il a eu fini de parler, j’ai senti une douleur à mon nom, une douleur vive. Le diagnostic des médecins a été rapide : fracture de mon nom… Je suis triste, dégoûté, car clairement il s’agit là d’une blessure évitable, due à un excès de zèle et un peu de fierté… »

Jérémy Pied se fera opérer du nom vendredi à la Clinique du Dr Arsène Hick à Rennes, et devra observer une période de repos d’un mois avant d’entamer sa rééducation. Pour le remplacer, Jocelyn Gourvennec aurait déjà ciblé le jeune Mouss Tâach, qui évolue à Fès, au Maroc.

Crédit photo : Christof Koepsel/Bongarts/Getty Images

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *