Browse By

José Anigo innocenté après avoir juré et craché afin de prouver son innocence

Alors qu’il était placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête concernant d’anciens transferts de l’OM, José Anigo a été libéré et lavé de tout soupçon après avoir juré et craché qu’il n’avait rien à voir avec cela.

José Anigo avait été placé en garde à vue en début de semaine avec une dizaine d’autres personnes, dans le cadre d’anciens transferts qui auraient, d’après la police, des liens avec le grand banditisme. L’ancien directeur sportif de l’Olympique de Marseille a été relâché après avoir juré et craché pour prouver aux inspecteurs de police son innocence.

José Anigo a été aussitôt libéré. La police a tenu publiquement à s’excuser de cette méprise par le biais de Gérard Menjoui-Hotan, porte-parole du DPSM (Département de la Police Syndicalisée de Marseille) :

« La police de Marseille tient à présenter des excuses publiques à Monsieur José Anigo. Mis en examen dans le cadre d’anciens transferts douteux liés à l’Olympique de Marseille, José Anigo a juré et craché qu’il n’avait rien à voir, ni de près ni de loin, avec les présumés faits. En plus de cela, José nous a confié adorer Dave des Minions dans « Moi,Moche et Méchant » : un coupable n’avouerait pas une chose comme ça. Son innocence est plus qu’évidente. »

José Anigo offre 150 000 euros à la fondation des enfants de la police de Marseille

Dans la foulée de sa libération, José Anigo a souhaité rendre hommage à la police de Marseille pour son professionnalisme en faisant un don anonyme de 150 000 euros à la fondation des enfants de la police de Marseille. Une fondation à but lucratif qui a pour objectif d’améliorer le quotidien des enfants des policiers de Marseille en augmentant le pouvoir d’achat de leurs parents.

La police a salué le geste de José Anigo. Devant une telle générosité, l’ensemble des syndicats de police de Marseille semble convaincu que José Anigo ne sera plus inquiété par les services de police pour une période de cinq ans.

Crédit photo : Getty Images / John Berry

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *