Browse By

Clement Chantome sur sa situation : « Je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation »

Le Parisien Clement Chantome veut rejoindre Bordeaux, mais, bloqué par les cas Motta et Rabiot, il est dans une situation d’attente que l’on peut imaginer dure à vivre. Avec surprise, il nous a contredit sur ce point : « Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation… »

En balance entre son club actuel, le PSG, et l’équipe qu’il aimerait rejoindre cet hiver, Bordeaux, Clement Chantome est dans une situation d’attente qui pourrait être difficile à supporter. Nous l’avons rencontré ce vendredi matin, deux jours après la victoire en Coupe de France du PSG face à… Bordeaux !

FootballFrance.fr : « Clement Chantome, bonjour. Merci d’avoir accepté notre invitation à déjeuner. Vous êtes fan de moules, donc le Leon de Bruxelles des Champs-Elysées nous paraissait être un bon endroit pour discuter, un endroit discret et populaire, efficace sans pourtant payer de mine… un peu comme vous finalement ?
Clement Chantome : [Rires] Oui, c’est sûr, je ne suis pas le joueur qui va tenter des passements à tout-va ou marquer des buts avec mes talons ou que sais-je… Mais je m’aime bien comme ça, Candice aussi, donc il n’y pas de problème de ce côté-ci pour moi.

FootballFrance.fr : Rentrons dans le vif du sujet. Bordeaux vous veut, vous souhaitez aller à Bordeaux, et les dirigeants du PSG ont dit que vous aviez un bon de sortie. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Clement Chantome : A l’heure actuelle, j’attends. Je suis dépendant de ce que la direction va décider pour Thiago Motta et Adrien Rabiot. Pour le premier, il est dans les vestiaires, il attend Brandao je crois… Pour Adrien, hier soir, il n’y avait rien de nouveau. Aujourd’hui, on attend son retour des cours et on verra… Mais franchement, pour moi, je suis confiant, ça va.

Clement Chantome : « Je ne suis qu’amour ! »

FootballFrance.fr : La situation dans laquelle vous êtes ne doit pas être des plus faciles à vivre. Racontez-nous : est-ce la situation la plus difficile que vous ayez eu à gérer dans votre carrière ?
Clement Chantome : [Il prend le temps de réfléchir] Mais, vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi.

Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que, quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n’est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… Je ne suis qu’amour !

Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…

FootballFrance.fr : …
Clement Chantome : …

FootballFrance.fr : Eh bien merci Clement Chantome…
Clement Chantome : Merci à vous ! »

Crédit photo : Xavier Laine/Getty Images

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

One thought on “Clement Chantome sur sa situation : « Je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation »”

  1. ivan says:

    mdr, la reprise de la réplique d’OTIS (Edouard BAER) dans ASTERIX MISSION CLEOPATRE 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *