Browse By

Clément Turpin : « La LFP impose aux arbitres des quotas de penalty par saison »

Au cœur de la polémique, Clément Turpin a révélé que la LFP impose à ses arbitres un nombre minimum de penalty à siffler durant la saison.

Interrogé par nos confrères de Sifflet Magazine, Clément Turpin, l’arbitre de la rencontre OL-PSG (1-1) a lancé une véritable bombe sur la méthode de notation des arbitres en France. Selon lui, la LFP impose à ses arbitres un quota de pénalty à siffler durant la saison, et ceux à retirer comptant double. Clément Turpin dévoile dans cette longue interview ce qu’il faut savoir sur cette méthode nouvelle de notation :

« Je ne devrais pas le dire, mais on a tellement raconté de bêtises à mon encontre après le match OL-PSG que je suis obligé de me livrer. A chaque début de saison, tous les arbitres susceptibles d’officier en Ligue 1 partent en séminaire d’intégration. Durant ce stage, on s’amuse beaucoup, les nouveaux se faisant bizuther par les plus anciens notamment, mais aussi et surtout, on travaille lors de longues séquences vidéos. Egalement, on a des conférences, et c’est pendant l’une d’elles que Frédéric Thiriez a présenté le nouveau système de notation des arbitres. »

Clément Turpin : « Ceux qui ne sifflent pas assez iront en Ligue 2 »

Selon Clément Turpin, son match OL-PSG répond bien aux critères demandés par la Ligue, notamment en termes de carton distribué et pénalty sifflé :

« Regardez mes stats : depuis le début de la saison, je suis l’un des arbitres les plus cléments de Ligue 1, d’où mon prénom. Le seul rouge que j’ai donné a été annulé après coup, j’étais dégoûté [le fameux rouge de Giannelli Imbula face au PSG, NDLR]. Donc, à la mi-temps de OL-PSG, un officiel est venu me voir pour me dire que j’étais en retard sur mes objectifs de carton distribué et penalty sifflé.

Pendant la première période, je n’ai donné aucun carton : en seconde, j’en ai distribué cinq et j’ai sifflé un penalty, que j’ai fait retirer. Je suis en retard sur mon quota, j’étais obligé de faire retirer la chose. Deux pour le prix d’un, je ne pouvais passer à côté d’une telle opportunité de rattraper mon retard, sinon je risque la relégation : car ceux qui ne sifflent pas assez iront en Ligue 2 par la suite. »

Avant la 25ème journée de Ligue 1, deux arbitres dominent les débats, avec Bartolomeu Varela qui a déjà distribué un total de 54 cartons jaunes (soit une moyenne supérieure à quatre par match) et Olivier Thual, qui a fait expulser cinq joueurs depuis le début de la saison, soit un carton rouge distribué toutes les 216 minutes.

Crédit photo : Jean Catuffe/Getty Images

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *