Browse By

Edinson Cavani : L’improbable imposture de son sosie Eddy Canavi avec le PSG

Mardi soir, l’attaquant du PSG Edinson Cavani a encore une fois traversé tel un fantôme la rencontre face au FC Barcelone. Et pour cause : il ne s’agissait pas de l’efficace attaquant uruguayen acheté 64 millions lors de l’été 2013, mais de son sosie officiel, Eddy Canavi, boucher-pâtissier à Vincennes. Explications.

Encore une fois mardi soir au Nou Camp, Edinson Cavani n’a pas réussi un grand match face à Barcelone (2-0). Pire, certains ont qualifié sa performance de fantomatique sur le front de l’attaque du PSG. Mais ce que le grand public ne sait pas, c’est qu’il ne s’agissait pas de Edinson Cavani, le fameux attaquant acheté 64 millions d’euros par le PSG lors de l’été 2013, mais de son sosie, Eddy Canavi, boucher-pâtissier en proche banlieue parisienne.

Quand Edinson Cavani laisse sa place à Eddy Canavi

C’est par le biais du jeu-concours « Vis ma Vie de Cavani » organisé par le centre Auchan de Bagnolet que le jeune Eddy Canavi, 23 ans, originaire de Meaux et aujourd’hui boucher-pâtissier à Vincennes en proche banlieue parisienne, a gagné sa place sur la pelouse du Nou Camp ce mardi. Conscient de sa performance manquée face à Barcelone, il a tenu à présenter ses excuses aux supporters parisiens :

« Amis parisiens, pardon, je n’ai pas été au niveau mardi soir… Pourtant, quand je voyais Cavani ces derniers mois, je me suis dit que je ne pouvais pas être pire ! En fait, je n’ai pas été bon, mais je n’ai pas été pire : personne n’a d’ailleurs remarqué que c’était moi, Eddy Canavi, qui jouait et non pas Edinson Cavani. Comme quoi… Laurent Blanc m’a par ailleurs félicité à la fin du match, me disant que j’avais été meilleur que d’habitude, c’est vous dire à quel point le vrai Cavani est mauvais habituellement. Mais je n’ai pas marqué, je n’ai pas su porter le PSG vers les demi-finales de la Ligue des Champions, et pour cela, je présente mes excuses aux supporters parisiens. »

Selon nos informations, Edinson Cavani était mercredi soir chez lui, en région parisienne : il avait invité Thiago Silva et Thiago Motta chez lui pour un barbecue devant le match qu’ils n’ont finalement pas regardé, préférant suivre la rencontre Bayern Munich – FC Porto (6-1).

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *