Browse By

Franck Ribéry : « En Allemagne les supporters m’admirent, ils me mettent sur un pédé stable »

Franck Ribéry a confié lors d’une interview à L’Equipe que les supporters allemands le mettaient « sur un pédé stable ».

De passage à Paris pendant l’été, Franck Ribéry en a profité pour répondre aux questions de nos confrères de L’Equipe. Le joueur du Bayern Munich est revenu sur l’Equipe de France, sa relation avec les supporters, sa fin de carrière. Une interview sans tabou ni langue de bois.

C’est un Franck Ribéry sincère et touchant qui a longuement évoqué ses relations aux antipodes avec l’Allemagne et la France :

« En Allemagne, les supporters et les médias me traitent comme un grand sportif, ils m’admirent et me respectent beaucoup. Je suis une icône pour beaucoup de Munichois, ils me mettent sur un pédé stable. Alors qu’en France, les médias et les supporters ont une sale image de moi. Beaucoup se moquent de moi car je fais beaucoup de fautes d’orthographe à l’oral. Ils ne me respectent pas et me mettent sur un pédé pas très stable quoi. »

Franck Ribéry : « Un lion ne dort pas, il meurt »

L’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille a également souhaité évoquer sa fin de carrière :

« Je suis loin d’être cramé ! Je vais revenir encore plus fort, Je ne baisse pas les jambes. Je suis un véritable battant ! Et comme on dit au Cameroun : « Un lion ne dort pas, il meurt ». J’espère donner le meilleur de moi-même encore plusieurs saisons au Bayern. »

L’intégralité de cette interview sera disponible le samedi 20 août prochain dans l’Equipe.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *