Browse By

Officiel : Bastia rétrogradé en CFA

La LFP et la FFF ont décidé de rétrograder le Sporting Club de Bastia en CFA. Cette décision fait suite aux incidents du match contre le PSG.

La Ligue de Football Professionnelle, en accord avec la Fédération Française de Football, a décidé de rétrograder le Sporting Club de Bastia en CFA. Cette décision fait suite aux incidents du match face au Paris Saint-Germain.

Une sanction sévère et prise très à la hâte par la LFP alors que les deux camps opposés n’en sont qu’au stade des accusations par voie de presse et de communiqués de presse. Martine Susdébit-Hadoha, porte-parole de la LFP, a tenu à justifier cette décision :

« Cela fait des années que ça dure à Bastia, ce n’est pas nouveau malheureusement. Il fallait frapper un grand coup ! Le SCB a la chance de recevoir cette belle équipe du PSG en ouverture de la Ligue 1 et de faire une fête à la hauteur du talent des joueurs parisiens, mais non ! Ils gâchent cela avec les incidents déplorables que nous connaissons tous. »

« Bastia c’est la bande de Gaza de la Ligue 1 »

D’après la LFP, d’autres incidents ont eu lieu mais la presse n’en fait pas écho :

« Outre l’incident avec Lucas, d’autres se sont produits, mais étrangement, la presse fait la sourde oreille. Aucun joueur de Bastia n’a demandé à échanger son maillot avec son homologue parisien, aucun ! Pas une demande d’autographe ou de selfie ! C’est un manque total de respect à cette galaxie qu’est le PSG. Bastia c’est pire qu’une maladie, c’est la bande de Gaza de la Ligue 1. »

La LFP tiendra une conférence de presse exceptionnelle ce mercredi. D’après les premières indiscrétions, la sanction serait effective à compter du premier septembre prochain.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *