Browse By

Mario Balotelli arrêté avec 3,8 grammes d’alcool dans le sang et un joint à la main

Mario Balotelli a été interpellé et arrêté à Nice avec 3,8 grammes d’alcool dans le sang et un joint à la main.

Coup dur pour l’UGC Nice et sa recrue star, l’attaquant international italien Mario Balotelli ! L’ancien joueur de Liverpool a été contrôlé et interpellé par la police alors qu’il roulait à contresens dans le centre-ville niçois.

Après avoir immobilisé la Fiat Panda de Mario Balotelli, la police a procédé à un contrôle d’alcoolémie qui s’est révélé plus que positif. En effet, Super Mario avait plus de 3,8 grammes d’alcool dans le sang et tenait un joint à la main.

En plus de cela, quatre prostituées ont été retrouvées dans le coffre de la voiture, ainsi que du matériel de tir puissant pour feu d’artifice. Mario Balotelli a immédiatement été placé en garde à vue. Il sera jugé en comparution immédiate le 12 septembre prochain devant le tribunal de Nice.

Mario Balotelli a tenu à présenter ses excuses aux supporters et dirigeants niçois pour son manque de maturité :

« Je suis désolé. J’ai seulement voulu fêter ma signature à Nice. Vous savez comment c’est, on commence par un verre, puis deux, puis trois, puis on est rapidement à quatre bouteilles de Jack Daniel’s. »

Mario Balotelli : « On est plusieurs dans ma tête »

L’ancien joueur du Milan AC a également justifié la présence de prostituées et de matériel de feu d’artifice dans sa voiture :

« J’ai conscience que mon image est mauvaise et que la présence de prostituées ne joue pas en ma faveur. C’était uniquement pour faire plaisir à des copains qui vivent dans ma tête. Après avoir tiré les filles, je voulais tirer un feu d’artifice dans la voiture afin de marquer le coup. Je suis très heureux d’être passé de Liverpool à Nice, c’est une belle progression de carrière et c’est beaucoup d’émotion pour un seul homme. »

Les dirigeants de l’OGC niçois n’ont pas souhaité commenter l’affaire.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *