Browse By

DRAME – Il oublie son slip de rechange pour après la douche

Jeudi soir, Jean-Brandon n’a pas remarqué qu’il avait oublié son slip de rechange pour après la douche : il a été évincé de son équipe…

C’est un véritable drame qu’a vécu Jean-Brandon jeudi soir, à la suite d’un match de football amical disputé avec son équipe du CA Puissy : pressé par le temps après une journée de cours à l’université Rayane Bensetti du Mans, Jean-Brandon a fait son sac de football à la va-vite. Si vite qu’il a oublié d’y insérer son slip de rechange, celui-là même qu’il enfile après sa douche d’après-match.

En larmes, sa mère a accepté de revenir sur cet incident dramatique selon elle sur la suite de la carrière de son fils mais aussi sur la relation entre elle et lui :

« Ça ne lui était jamais arrivé… Habituellement, je l’aide à faire son sac, et c’est un rituel : on commence par mettre les chaussures, puis les chaussettes. On enchaîne par les protège-tibias, qu’on sent l’un après l’autre pour voir s’ils ne puent pas trop. Enfin, on termine par les affaires de toilettes : serviettes, gel-douche, shampoing… et donc le slip de rechange. Là, le process a connu un impair, et je ne sais pas s’il saura me pardonner. Et je ne vous parle pas des moqueries qu’il a reçues de ses coéquipiers… »

« Son coach a banni Jean-Brandon de son équipe »

La situation, anecdotique pour certains, est loin d’avoir été prise à la rigolade par les membres de l’équipe de Jean-Brandon. La maman du jeune joueur de 19 ans n’y a d’ailleurs pas cru ses oreilles au début :

« Ce n’est qu’un slip, bon Dieu ! Mais le coach de mon petit Jean-Brandon en a profité pour lui dire ses quatre vérités : selon lui, l’oubli de ce fameux slip de rechange n’est que la suite de sa saison catastrophique… Au téléphone, il m’a énuméré les faits : il y a eu la fois en début de saison quand il a apporté ses vissés à la place de ses moulés, ensuite quand il est rentré aux vestiaires sans aider les copains à ranger les plots. Je lui ai dit « C’est tout ? » et il m’a répondu « Ce n’est pas tout, non ! »

En effet, ce n’était pas tout :

« Il a enchaîné par le comble du comble selon lui, cette fameuse fois où il a oublié de taper ses crampons avant de rentrer dans les vestiaires ! En conséquence, le coach a viré mon petit Jean-Brandon de l’équipe première. Tout ça pour une simple histoire de slip… Je ne sais pas si je saurais supporter de voir mon fils jouer avec les vétérans. On avait tellement gâléré pour trouver un club qui l’accepte : il faut savoir que mon petit Jean-Brandon est roux, et ce n’est pas tous les clubs qui acceptent les roux dans leur équipe… »

Selon nos sources, Jean-Brandon n’est pas en état de sortir de chez lui pour le moment. Mais sa mère a été claire : avec l’aide d’autres jeunes joueurs dans le même cas que Jean-Brandon, tous mis de côté à cause d’un oubli de slip de rechange, ils envisagent très sérieusement une procédure judiciaire contre le District, et par conséquent, la FFF.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *