Anthony Lopes victime d’une fracture de l’oreille après avoir assisté au feu d’artifice de la Saint-Sylvestre

Le gardien de but de l’OL Anthony Lopes a été hospitalisé après avoir assisté au feu d’artifice du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Il était grand temps que 2016 s’achève pour le portier de l’Olympique Lyonnais. Après avoir été victime d’un jet de pétard lors du déplacement de Lyon à Metz, Anthony Lopes a cette fois-ci été hospitalisé après avoir assisté au feu d’artifice de la Saint-Sylvestre à Lyon.

Transporté aux urgences à l’hôpital Kenza Farah de Lyon, l’international portugais fraîchement sacré champion d’Europe va y passer la nuit. Le professeur Maximilien Strauss, qui s’est occupé d’Anthony Lopes à son arrivée, a accepté de nous en dire davantage :

« Anthony Lopes souffre d’une fracture de l’oreille gauche. C’est une blessure très rare, c’est le second cas que j’observe en 25 ans de carrière. Le premier cas était celui d’une patiente qui avait écouté un album entier de Jul, mais malheureusement, elle en est décédée. »

Anthony Lopes : « Je ne suis pas un fragile »

Anthony Lopes a pris le temps de rassurer ses fans, ses jours ne sont plus en danger :

« Oui effectivement, j’ai failli mourir mais je vais bien ne t’en fais pas. Je sais que je vais encore être victime de moqueries de la part de certains mais je ne suis pas un fragile. J’espère sortir de l’hôpital d’ici trois mois si tout va bien »

L’Olympique Lyonnais a d’ores et déjà annoncé, par la voix de son président Jean-Michel Aulas que le club porterait plainte contre la Saint-Sylvestre et qu’il réclamait les trois points de la victoire. La LFP a décidé de se porter partie civile.

L’AUTEUR

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes