Transfert – Le Tchèque Jan Kulacek signe à Rennes

Le Stade Rennais a frappé fort avant même le début du mercato hivernal en enregistrant la signature de la star tchèque Jan Kulacek.

Le mercato d’hiver n’a pas encore débuté que, déjà, le Stade Rennais annoncé le recrutement du buteur tchèque Jan Kulacek, l’un des joueurs les plus côtés du moment. Âgé de 23 ans, il évoluait depuis six années au Sparta Prague, six années durant lesquelles il a marqué la petite bagatelle de 122 buts en 145 matchs de championnat.

Pour Christian Gourcuff, il s’agit là d’une preuve que le Stade Rennais veut frapper fort lors de la seconde moitié de la saison 2016/2017 :

« Avec Jan Kulacek, Rennes se dote d’un mec qui pénètre très fort dans les défenses adverses et qui la met le plus souvent au fond. Le grand public ne le connaît pas, mais il Jan va faire mal, très mal. Son style de jeu est simple : il se place à la limite du hors-jeu, et il se faufile pour passer par l’arrière de la défense pour se retrouver le plus souvent en face-à-face avec le gardien adverse. Là, il l’engouffre au fond. »

Giovanni Sio pas content : « Jan Kulacek va me la mettre profond… »

Si les supporters crient déjà au prodige, certains membres de l’effectif voient l’arrivée du Tchèque comme un désaveu, comme Giovanni Sio :

« J’ai marqué quelques buts depuis le début de la saison, je peux en marquer plus. Mais il faut me laisser le temps. Mais avec ce recrutement, je vois bien que le coach va me mettre sur le banc. Ce Jan Kulacek va me la mettre bien profond, je le sens gros comme un camion… »

Une défiance que le coach rennais balaye sec :

« Jan Kulacek et Giovanni Sio peuvent jouer ensemble… ou pas, cela va dépendre de la volonté de Gio de jouer avec le nouveau. A la mi-saison, on n’a marqué que 20 buts : c’est peu… Avec Jan, on veut faire mal, et ça sera avec ou sans Gio. »

L’AUTEUR

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...
  • Mahi

    Et puis Sio va à la CAN