Browse By

Abou Diaby accusé d’emploi fictif à l’OM

Dans son édition du jour, « Le Canard Déchaîné » affirme qu’Abou Diaby bénéfice depuis septembre 2015 d’un emploi fictif à l’OM.

L’accusation est lourde : l’ancien international français Abou Diaby est accusé de bénéficier d’un emploi fictif au sein de l’Olympique de Marseille. Depuis dix-huit mois, il serait officiellement « joueur professionnel » alors qu’il s’est toujours affiché en retrait des activités sportives du club, et qu’aucun témoin n’accrédite une quelconque activité.

D’après nos confrères du Canard Déchaîné, la fiche de paie d’Abou Diaby indique qu’il touche depuis septembre 2015 un salaire mensuel « largement supérieur au niveau du SMIC français » en tant que « joueur professionnel ».

Pour Maître Nicolas Sarkozy, avocat spécialisé sur le droit du travail, la faute est clairement identifiée dans ce dossier :

« Si le fait d’embaucher des joueurs n’est pas une surprise en soi pour un club de football, il en va autrement de les embaucher pour ne pas les faire jouer. D’après ce que j’ai pu lire à propos de ce dossier, Abou Diaby est bien salarié de l’OM, mais il ne joue pas, il ne fait rien, il n’a aucune activité : n’est-ce pas la définition d’un emploi fictif ? »

Le président de l’OM Frank McCourt : « Je ne sais même pas qui est ce Abou Diaby »

Du côté de l’OM, les dirigeants ne semble,nt pas vouloir se laisser faire. Croisé au Starbucks sur les Terrasses du Port, le président américain du club phocéen Frank McCourt a tout nié en bloc :

« Go fuck yourself! L’OM est un club propre qui n’a rien à se reprocher, si ce n’est quelques décisions sur le plan sportif qui sont parfois discutables. Je vous l’assure : cette histoire est une affabulation totale ! De toute manière, je ne sais pas ce qu’est un emploi fictif. Je ne sais d’ailleurs même pas qui est ce Abou Diaby ! »

Selon nos informations, une équipe d’enquêteurs de la JAPD de Marseille-Saint-Charles a été aperçue à la Commanderie ce mercredi midi pour y effectuer des perquisitions. Plusieurs ordinateurs, des clés USB, ainsi que des iPad, des PS4 et des gâteaux BN ont ainsi été saisis pour un examen plus poussé. Si la faute est avérée, le joueur risque jusqu’à deux ans de prison ferme, et l’OM une relégation sportive.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *