Browse By

La boulette de Julian Palmieri : il met sa main dans le feu pour voir ce que ça fait, il se brûle

Le défenseur de Lille Julian Palmieri a voulu mettre sa main dans le feu pour voir ce que cela faisait, il s’est brûlé au second degré.

Décidément ce n’est pas la semaine de Julian Palmieri. Après être intervenu maladroitement sur « l’affaire Balotelli », l’ancien joueur du Sporting Club de Bastia a été admis aux urgences de l’hôpital Enrico Macias de Lille après s’être brûlé sévèrement la main.

L’accident s’est déroulé en début de soirée ce mardi alors qu’il se trouvait chez des amis dans la banlieue lilloise. L’un d’entre eux a accepté de raconter la scène :

« Nous nous étions réunis avec quelques amis pour passer une soirée figatelli au coin du feu. Tout se passait très bien jusqu’au moment où Julian a demandé si c’était douloureux de mettre sa main au feu. Au départ on pensait qu’il rigolait, jusqu’au moment où on a senti le cochon grillé et entendu les cris de Julian. »

« Julian s’est aspergé d’essence pour éteindre le feu »

Toujours d’après cet ami, Julian Palmieri n’a fait qu’empirer la situation en souhaitant éteindre le feu :

« Quand Julian s’est rendu compte que sa main prenait feu, il a alors tenté de l’éteindre en l’aspergeant d’essence, mauvaise idée. Après quoi, il a tenté désespérément de se jeter dans la piscine extérieure, mais elle était gelée et il s’est cassé la cheville, mauvaise idée. »

C’est finalement grâce à l’intervention des pompiers que l’incendie a pu être maîtrisé. Le bilan s’avère plutôt lourd pour le jeune joueur : une brûlure au second degré à la main et une cheville cassée. Il sera éloigné des terrains au minimum trois mois.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *