Browse By

La LFP invalide la montée d’Amiens après l’envahissement de terrain à Reims par ses supporters

Coup de tonnerre : malgré sa victoire à Reims, le Amiens SC ne montera pas en Ligue 1, la faute à ses supporters qui ont envahi le terrain avant même le coup de sifflet final de l’arbitre.

La Ligue de Football Professionnel a tranché : la montée en Ligue 1 du Amiens SC n’est plus à l’ordre du jour ! C’est la présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour qui l’annoncé en conférence de presse ce samedi en amont de la dernière journée de Ligue 1 de la saison en cours, devant un parterre de journalistes pour la plupart picards mais tous médusés :

« Nous avons vécu vendredi soir une grande dernière journée de Ligue 2, avec de l’émotion, du suspense, des rebondissements… et malheureusement un manque de respect flagrant des supporters amiénois pour la belle pelouse du stade Auguste-Delaune de Reims. Parce qu’un but inscrit entraîne une minute de temps de jeu supplémentaire, parce que l’arbitre n’avait pas encore sifflé la fin du match, et parce que les joueurs du RC Lens méritaient d’espérer encore une minute, je suis désolé d’annoncer que la montée en Ligue 1 du Amiens SC ne peut être validée. »

Amiens reste en Ligue 2, Troyes monte en Ligue 1, Lens barragiste !

Cette décision entraîne mécaniquement plusieurs changements : ainsi, Amiens restera pensionnaire de Ligue 2, tandis que Troyes grimpe à la 2ème place et devient par la même occasion promu en Ligue 1, laissant sa place de barragiste au RC Lens.

Contacté par notre rédaction, le président amiénois Bernard Joannin s’est dit « scandalisé, outré, atterré, offusqué, choqué à l’infini et au-delà par la décision incompréhensible prise par la LFP », et prêt « à faire le tour, c’est pas grave : le plus dur, c’était de sortir de la cave, et les gens le savent ! Amiens est encore là, prêt à foutre le souk et tout le monde sera corda ».

Crédit photo : Getty Images / Dave Winter

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *