OM-Bastia : Par mesure de sécurité, le préfet interdit de stade les supporters marseillais

Browse By



Le préfet des Bouches du Rhône a interdit aux supporters de l’OM de se rendre au stade Vélodrome pour assister au match contre Bastia.

L’Olympique de Marseille et le Sporting Club de Bastia s’affrontent dans le cadre de la dernière journée de Ligue 1. Un match capital pour les deux équipes : l’OM joue une place pour une qualification européenne, tandis qu’une victoire du SCB serait synonyme de maintien parmi l’élite pour le club insulaire.

Après avoir interdit aux supporters bastiais de se déplacer dans la cité phocéenne par peur d’éventuels débordements, le préfet des Bouches du Rhône a pris la décision d’interdire l’accès à l’Orange Vélodrome à l’ensemble des supporters marseillais.

C’est la première fois en France que des supporters sont interdits de déplacement à domicile. Une décision qu’à tenu à assumer Alain Bécile, préfet des Bouches du Rhône :

« Ce Marseille-Bastia est un match classé à haut risque. Je me devais d’anticiper tout danger de débordement ou d’affrontement entre supporters. Et comme vous le savez, la communauté corse est très importante à Marseille. Par conséquent, seuls les supporters des autres clubs pourront assister à la rencontre. »

« Sans supporter, il n’y a plus de passion »

Les différents groupes de supporters marseillais ont d’ores et déjà annoncé leur intention de faire appel de la décision préfectorale par la voix de l’avocat Maître Gims :

« Le cœur du football, ce sont les supporters. Ce sont eux qui font vivre les stades et ce sport depuis toujours. Sans supporter, il n’y a plus de passion. Le gouvernement est en train de tuer le football. Nous nous devons d’agir avant qu’il soit trop tard. »

Liberté pour les ultras !

Crédits photo : Getty Images / Frédéric Stevens

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *