Browse By

Metz – Chute des demandes d’abonnement depuis la signature de Nolan Roux

Selon une source anonyme au sein du club, le nombre de demandes d’abonnements a chuté lourdement depuis que le transfert de Nolan Roux au FC Metz a été officialisé.

Si, sportivement, le FC Metz a pu considérer frapper un grand coup sur le marché des transfert en attirant dans ses filets l’attaquant de l’AS Saint-Etienne Nolan Roux, ses supporters ne semblent pas en accord. Selon un membre du service Abonnement du FC Metz, le nombre de demandes pour un abonnement à la saison a enregistré une baisse, significative, de 57% depuis l’annonce de la signature de l’ancien joueur du RC Lens, du LOSC et du Stade Brestois.

Pour l’intéressé, il n’y est pour rien dans cette tendance :

« J’ai signé, point barre. Après, que bidule refuse de venir voir son jouer son équipe, ce n’est pas mon affaire. Selon moi, je n’ai pas de rapport direct avec cela. C’est comme si on me disait que les gens n’avaient plus faim si, depuis mon arrivée, les restaurants McDo avaient enregistré une baisse dans leur chiffre d’affaires. C’est ridicule, pathétique. »

Alain, supporter historique du FC Metz : « J’ai annulé mon abonnement à cause de Nolan Roux »

Pourtant, dans les rues de la cité mosellane, nombreuses sont les voix qui s’élèvent contre le recrutement effectué par leur club de cœur. C’est le cas notamment d’Alain, 59 ans, abonné depuis l’époque de Joël Muller :

« J’ai tout connu avec le FC Metz : le positif avec le presque-titre de 1998, Fred Meyrieu, Cyrille Pouget, Robert Pirès, Bruno Rodriguez, mais aussi le moins bien, avec les divisions inférieures, Ahn Jung-Hwan, Cheick Diabaté… Mais là, Nolan Roux, c’est trop. On a l’impression que le FC Metz tape au hasard. Non, cette année, je dis stop, je dis au revoir à Saint-Symphorien, et je file à Nancy supporter une équipe qui respecte ses supporters. En plus, ma fille est amoureuse de Benoît Pedretti. »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *