Browse By

Stéphane Guy arrêté après avoir tenté de se frotter contre Neymar dans le métro

Le commentateur vedette de Canal+ Stéphane Guy a été arrêté après avoir tenté de se frotter contre Neymar dans le métro.

Le journaliste sportif de Canal+ Stéphane Guy a été arrêté par la police ce mardi après avoir tenté de se frotter contre Neymar dans le métro. L’incident s’est déroulé peu avant 13 heures sur la ligne 8 au niveau de la station Boucicaut.

C’est grâce à la vigilance de plusieurs passagers que l’agression a pu être évitée de justesse. C’est ce que nous raconte Patrick, présent au moment des faits :

« La ligne était bondée, ça c’est passé en pleine heure de pointe. Neymar se tenait debout non loin des portes. C’est alors que j’ai remarqué un homme qui s’approchait petit à petit du Brésilien. Il était vêtu d’un long imperméable, et était visiblement nu en dessous. Plus il s’approchait du joueur, plus il poussait d’étranges gémissements. Quand je l’ai vu ouvrir son manteau pour tenter de se coller contre les fesses de Neymar, j’ai alors décidé d’intervenir. »

Stéphane Guy : « Je suis amoureux »

Interpellé sans poser de résistance, Stéphane Guy a tenu à présenter ses excuses à Neymar ainsi qu’aux personnes qui ont assisté à la scène :

« Je suis vraiment désolé. Je ne sais pas ce qui me prend en ce moment, c’est plus fort que moi, je crois que je suis amoureux. Mais qui ne le serait pas devant un tel joueur. Ce bel éphèbe a réveillé le tigre qui sommeille en moi. Oh bordel j’ai joui pardon. »

Actuellement entendu par la police, Stéphane Guy risque une forte amende et une interdiction d’approcher la star parisienne.

Tom

Auteur Humoriste Plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *