Browse By

DRAME – Il n’a pas tapé ses crampons avant de rentrer aux vestiaires

Mercredi soir, un club amateur a subi un lourd préjudice après qu’un de ses joueurs est entré dans les vestiaires sans avoir tapé ses crampons à l’entrée.

Embed from Getty Images

La règle d’or n’a pas été respectée… Ce jeudi matin, un joueur amateur du petit club de Taissy, dans la banlieue de Reims, a fait la Une des journaux locaux, mais, vous le verrez, il se serait bien passé d’une telle promotion.

Mercredi soir, à la sortie d’un match d’entraînement (perdu 2-7) face aux U13 du club, le capitaine de l’équipe fanion Johan Husse a tenu à montrer l’exemple en rangeant tout le matériel sorti pour l’occasion. Exténué par le match qu’il vient de jouer et les plots qu’il vient de ramasser, il n’est plus très lucide quand il rentre dans les vestiaires si l’on écoute son frère Yann Huss, accessoirement le gardien de l’équipe :

« Je l’ai vu rentrer, il n’était pas bien. Il s’est beaucoup donné sur le terrain, mais il avait en face de lui le petit Dylan, dix ans, que le club surclasse à chaque fois. Johan s’est approché à petits pas, la tête baissée, le visage des mauvais jours… et puis hop, il est rentré, sans taper ses crampons à l’entrée des vestiaires. Ça a été trop vite, je n’ai eu le temps de rien… »

De la terre partout dans le couloir des vestiaires

Selon un journaliste local, le drame aurait pu, aurait dû, être évité, le club ayant respecté totues les règles de sécurité édictées par la FFF :

« Je me suis déplacé jusque là-bas pour vérifier les installations. Le club n’a rien à se reprocher : devant les vestiaires, il y a bien des robinets pour lesquels on se casse le dos pour boire 3 gouttes d’eau et on se mouille tout le bas du corps, les brosses vertes placées en position semi-verticales étaient là elles aussi. Le club a même été jusque placer Biloute, par ailleurs chargé des barbecues quand il fait beau, pour gueuler sur tous les mecs pour qu’ils tapent leurs crampons. J’ai mené mon enquête, et je ne comprends vraiment pas comment le joueur a pu déjouer tout cela… »

Selon nos informations, l’acte de Johan Husse a été lourd de conséquences, puisque de la terre a été retrouvé sur le sol du couloir, mais aussi aux toilettes, devant la cuvette mais aussi dessus et tout autour… Dépêché sur place, l’agent des assurances a estimé le préjudice à 60 euros, soit l’équivalent de 3 heures de ménage. Une cellule psychologique a aussi mis en place.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *