Browse By

Après Suk Hyun-Jun, Reims recrute son frère Suk Ma-Shin

La Corée du Sud a décidément la cote à Reims : après le Troyen Suk Hyun-Jun, le Stade a officialisé la signature de son petit frère, Suk Ma-Shin, qui a cette particularité d’avoir longtemps été une star de la chanson dans son pays.

Embed from Getty Images

L’exploit sud-coréen lors du Mondial russe (pour rappel, la Corée du Sud a battu 2-0 le champion du monde allemand lors du dernier match de la phase de groupe) a semble-t-il donné des idées aux clubs français, et notamment le Stade de Reims : en quête de renforts pour tenter de se maintenir en Ligue 1, le club champenois a en effet annoncé les recrutements coup sur coup de l’attaquant Suk Hyun-Jun et de son petit frère, le milieu de terrain Suk Ma-Shin.

Âgé de 21 ans, Suk Ma-Shin compte déjà 12 sélections avec sa sélection nationale, dont deux en Russie cet été. Deux entrées en jeu qui ont fini, selon l’entraîneur David Guion, de convaincre les dirigeants rémois d’investir la jolie somme de 9 millions d’euros sur ce milieu de terrain rugueux :

« C’est un joueur qui sait imprimer le rythme. Malgré son relatif jeune âge, il a cette capacité à donner le tempo. Il bouge très, très bien, et devrait très vite s’imposer comme la nouvelle star de la Ligue 1. »

Suk Ma-Shin a longtemps hésité entre football et musique

Mais si, balle aux pieds, le nouveau milieu de terrain du Stade de Reims semble être un artiste, il l’est aussi… micro à la main ! En effet, Suk Ma-Shin a été, entre ses 15 et 18 ans, le leader des Tsu-Bi-Fri, un célèbre boys band en Corée du Sud, tant et si bien qu’il n’a décidé que très tard de se devenir définitivement footballeur professionnel :

« J’ai toujours voulu devenir footballeur professionnel. Mais quand on m’a proposé à 15 ans de devenir une star de la chanson, j’ai dit « pourquoi pas ? ». Et j’ai bien fait, j’ai eu une vie de rêve pendant trois ans, j’ai fait le tour du monde, j’ai fréquenté certaines des plus belles femmes du monde [NDLR : certains évoquent des liens très poussés avec Miley Cyrus, Kendall Jenner, ou encore Priscilla Betti]… Mais le football m’a manqué, et c’est pourquoi j’ai finalement dit stop à Tu-Bi-Fri. Mon arrivée à Reims me prouve que j’ai fait le bon choix. »

Selon nos informations, le Stade de Reims sera présenté aux supporters de Delaune dès que la LFP validera son contrat.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...