Browse By

TRANSFERT – Le buteur japonais Yaki Tori signe à l’OM

L’OM a officialisé ce midi le recrutement pour 22 millions d’euros du buteur international japonais Yaki Tori.

Embed from Getty Images

L’Olympique de Marseille n’a pas attendu longtemps avant d’annoncer sa première recrue hivernale… et quelle recrue : c’est en effet la pépite japonaise Yaki Tori, 21 ans mais déjà 47 buts en 69 matchs dans l’élite et 24 buts en 33 sélections, qui arrive sur la Canebière pour un montant estimé à 22 millions d’euros.

Pour Roberto Sedihno, son ancien entraîneur au FC Sossu Krê, actuel leader de la J-League, l’OM ne pouvait mieux recruter :

« Avec Yaki Tori, Marseille a recruté l’attaquant idéal pour ses besoins. C’est un joueur efficace, adroit devant le but, il fait clairement le job. En plus, à côté de ça, c’est le type de mec que tout le monde aime. Du moins, je ne connais personne qui n’aime pas Yaki Tori. Bref, le FC Sossu Krê perd un grand élément, et c’est l’OM qui va en profiter désormais. »

Son frère Teri Yaki aussi en France ?

Formé au SC Menubê Kat, un club des quartiers nord de Tokyo, Yaki Tori débarque donc en Europe avec une ambition XXL et la ferme intention de tout casser sur son passage :

« Je suis une valeur sûre, et je compte bien le prouver. J’ai beaucoup de respect pour Mitroglou et Germain, mais je vais leur montrer ce que c’est que d’être un bon attaquant. Au Japon déjà, j’embrochais toutes les défenses adverses, je vais en faire de même ici, j’en suis sûr. Mon compatriote Hiroki Sakai m’a parlé de l’équipe, je suis certain de réussir. Mon style de jeu ? J’aime me faire oublier, faire copain avec les gars d’en face, les faire mariner pour mieux leur enfoncer une pique dans le dos. J’espère juste m’adapter rapidement, je ne veux pas me griller alors que tout débute pour moi. Pour cela, j’ai demandé à ne pas disputer la Coupe d’Asie avec mon pays. »

Selon nos informations, Yaki Tori n’arriverait pas seul en France, son beau-frère Terry Yaki, un rugueux milieu de terrain de 28 ans lui aussi international japonais (47 sélections), étant très proche de signer à Monaco.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...