Browse By

TFC – Les joueurs privés de sexe jusqu’à la prochaine victoire

Mécontent de la série de défaites subie par son équipe, le président du TFC Olivier Sadran a décidé d’interdire les rapports sexuels à ses joueurs et ce, jusqu’à la prochaine victoire.

Embed from Getty Images

Le président du Toulouse FC Olivier Sadran est très, très contrarié par la série de défaites (quinze matchs de rang sans victoire en Ligue 1 Conforama !) que subit actuellement son équipe, et il l’a bien fait savoir ! Afin de remobiliser ses troupes, le président du Téf’ a décidé de priver ses joueurs de sexe jusqu’à la prochaine victoire, rien que ça. Il s’agit là d’un moyen de pression peu ordinaire mais qui a déjà fait ses preuves dans le milieu sportif par le passé. La décision a été prise sans consulter l’entraîneur Denis Zanko, qui a refusé de commenter le choix de son président, une décision qui montre qu’il est bien le seul et unique patron du club.

Olivier Sadran a tenu à expliquer cette décision qui, pour lui, n’est pas une sanction mais un moyen de concentration pour son groupe :

« Je suis très en colère. J’ai des torts comme tout dirigeant d’entreprise, mais mes joueurs et le coach aussi, ils manquent de concentration et de professionnalisme. J’ai donc décidé, afin de remobiliser le groupe, de priver les joueurs de sexe. Aucun rapport sexuel ne sera autorisé avant la prochaine victoire. Le sexe est très important pour un footballeur, tout comme les voitures et la coupe de cheveux, c’est un moyen de pression qui n’est pas négligeable. S’ils ne veulent pas avoir le régime sexuel d’un prêtre non-pédophile, les joueurs ont tout intérêt à se bouger et à gagner le prochain match. »

Olivier Sadran : « Chaque joueur du TFC sera équipé d’un détecteur d’érection »


Le président âgé de 50 ans a précisé qu’il sera tout mis en oeuvre pour s’assurer que les joueurs respectent la consigne :

« Je tiens à m’assurer que les joueurs appliquent ce que j’ai décidé. C’est pour le bien du Téf’. Pour ce faire, j’ai dû installer moi-même un détecteur d’érection sur le sexe de chacun d’entre eux. Le concept est simple et efficace : à chaque érection, une décharge électrique au niveau du sexe sera administrée. Une fois installé, il est impossible de retirer le détecteur sans un code à 14 chiffres, que moi seul possède. Chaque joueur est équipé d’un détecteur d’érection à présent, sauf Yaya Sanogo, trop fragile et qui risque la mort en cas de décharge trop puissante. J’attends une réaction de mes joueurs, ils savent ce qu’ils doivent faire maintenant. » »

Il faudra attendre ce samedi et le périlleux déplacement à Lille pour savoir si les joueurs du Toulouse FC se verront le droit d’avoir à nouveau des rapports sexuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.