Browse By

Le onze-type des joueurs qui ne seront pas à l’Euro 2016

En cette période de bonheur footballistique, FootballFrance.fr a pensé à ceux qui ne seront pas là : voici le 11-type des joueurs que vous ne verrez pas à l’Euro 2016.

C’est le jour J : c’est en effet ce vendredi 10 juin que débute l’Euro 2016 organisé en France, une compétition plus qu’attendue et que disputeront tous les meilleurs possibles. Tous ? Non, et la rédaction de FootballFrance.fr a choisi de vous dévoiler son onze-type des joueurs qui ne disputeront pas ce championnat d’Europe des nations édition 2016.

N’hésitez pas à commenter nos choix, à nous dire leur non-présence est légitime ou si vous pensez à d’autres joueurs qui auraient dû faire partie de cette équipe de rêve.
Pour information, nous avons choisi de faire jouer cette équipe en 4-1-2-3, une formation rare et que vous ne verrez probablement jamais sur un terrain de football au niveau professionnel, à moins d’un match couperet pour une équipe entraînée par Laurent Blanc (cf France-Espagne 2012 ou encore PSG-City 2016).

Gardien de but : Keylor Navas


Bizarrement, le gardien costaricain de l’équipe vainqueur de la Ligue des Champions, plus haute compétition européenne pour les clubs, ne jouera pas l’Euro 2016. Criez fort chez vous si vous ne trouvez pas cela dégoûtant !

Arrière Droit : Dani Alves

Avec le FC Barcelone il a tout gagné… mais jamais il ne gagnera l’Euro 2016 : une injustice diront certains inconditionnels du défenseur latéral brésilien.

Arrière Gauche : Marcelo

Comme son compagnon Dani Alves, Marcelo ne gagnera jamais la fameuse compétition remportée en 2012 par l’Espagne et en 1996 par l’Allemagne. Triste, n’est-ce pas ?

Défenseurs centraux : Nicolas Otamendi et Marquinhos

Ils sont jeunes et ont l’avenir pour eux. Pourtant, rares sont ceux qui pensent qu’ils sont capables de gagner un jour un Euro. Quelle bande de pessimistes dis donc !

Milieu de terrain récupérateur : Casemiro

Sans lui, le Real Madrid n’aurait certainement jamais remporté la Champions League pour la onzième fois de son histoire. Ne pas le voir en France sur les prochaines semaines est simplement inadmissible…

Milieux de terrain pas récupérateurs : Willian et James Rodriguez

D’un côté le virevoltant Willian, de l’autre la classe de James : si l’on aura la chance de voir Eden Hazard ou encore Toni Kroos, on ne verra ni le joueur de Chelsea ni l’ancien de Monaco à l’Euro. L’hémorragie des désirs du football s’est éclipsée sous l’azur bleu dérisoire dérisoire du temps qui se passe et cContre duquel on ne peut rien, on ne voit que ça pour expliquer la chose…

Attaquants : Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar Jr

A eux trois, ils valent plus de 300 millions d’euros. Toute l’équipe de Hongrie n’en vaut pas 30. Voilà, c’est dit : qui pour lancer une pétition demandant le remplacement de l’équipe hongroise par le trio MSN ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.