Browse By

MERCATO – La pépite brésilienne Varinho va rejoindre Tottenham cet été

Qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions, le club londonien de Tottenham a annoncé ce dimanche le recrutement pour l’été prochain du prodige brésilien Varinho.

Embed from Getty Images

Scruté par le monde entier, Leonardo Pascual Varra de Penho, dit Varinho, n’est plus un joueur à prendre : en effet, son club du FC Goias a officialisé ce dimanche le départ de sa pépite internationale brésilienne vers le club anglais de Tottenham.

Pour un des dirigeants de la formation londonienne, cette annonce est un signal fort envoyé à la concurrence européenne, notamment le Real Madrid et… Manchester City, équipe que les Spurs ont éliminée mercredi pour filer vers les demi-finales de la Ligue des Champions :

« Même si Tottenham joue les premiers rôles en Premier League depuis plusieurs saisons déjà, personne ne semble vouloir nous considérer comme une grande équipe. En réussissant à attirer un tel talent, voulu parles plus grands clubs du monde, nous place mécaniquement parmi ces plus grands clubs du monde. Avec Varinho, nous comptons bien atteindre les sommets. »

Débat éternel autour du réel niveau de Varinho

Mais qui est ce Varinho, observé depuis deux ans maintenant par les recruteurs des principaux clubs européens ? Si l’on en croît Roberto Serinho, rédacteur en chef de L’Equipao, le plus important journal sportif au Brésil, Varinho est à 17 ans une future star, un joueur à la technique au-dessus de la moyenne, un joueur dont on observe les faits et gestes depuis son adolescence, encore plus que Neymar.

Mais contrairement au joueur du Paris Saint-Germain, il n’a encore rien prouvé sur le terrain :

« A 17 ans, Neymar était déjà un titulaire indiscutable à Santos. Ce n’est pas le cas de Varinho. Si tout le monde s’accorde à dire que Varinho a les capacités pour devenir le futur plus grand joueur du monde, il prête à débat. Les plus grands éditorialistes débattent de longues heures sur le niveau de Varinho, ils s’enflamment avec d’un côté ses détracteurs, de l’autre ses partisans. Rien que pour ça, Tottenham fait une belle affaire, car Varinho continuera de faire parler les médias européens. »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.