Browse By

Italie – Moïse Kean suspendu 2 matchs pour diffamation après sa plainte pour racisme

Le buteur de la Juventus Turin Moïse Kean a été suspendu deux matchs par la commission de discipline de la ligue de football italien après « sa plainte infondée pour racisme » à Cagliari le 2 avril dernier.

Embed from Getty Images

La sanction est tombée : six semaines après les incidents, la commission de discipline de la Série A a tranché dans l’affaire qui opposait le jeune attaquant international italien Moïse Kean et le club de Cagliari.
Pour rappel, le joueur ciblé par l’OM l’été dernier avait reçu le 2 avril dernier des cris racistes de la part du public du stade de Cagliari.
Après enquête, la commission a donc décidé ce mercredi de ne pas sanctionner le club sarde (la commission ayant considéré que « les chants en question » n’avaient eu qu’une incidence « limitée » sur le match)… et de suspendre le joueur d’origine ivoirienne pour deux matchs, pour « diffamation » après sa plainte considérée comme « infondée ».

Bonucci : « C’est abusé : Moïse méritait 3 matchs minimum »


Contacté par notre correspondant sur place, ni Moïse Kean ni ses représentants n’ont souhaité répondre à nos questions, au contraire du défenseur turinois Leonardo Bonucci, qui avait considéré peu après les incidents que « la faute était partagée à 50-50 » :

« Cette décision de la commission est incroyable ! Comment peut-on laisser une chose pareille ? Je suis triste pour mes amis, car j’ai beaucoup d’amis à Cagliari qui attendaient une sanction exemplaire qui n’est malheureusement jamais venue. Vraiment, je trouve que c’est abusé : deux matchs c’est peu, Moïse méritait de prendre trois matchs minimum pour avoir créé une fausse polémique. »

Selon nos informations, le club de Cagliari a fait appel de la décision de la commission de discipline de la Série A pour alourdir la sanction donnée au joueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.