Browse By

Trop bruyant, un enfant aveugle voit son ballon à clochettes être crevé par ses voisins

Un enfant aveugle ne peut plus jouer au football dans son jardin, la faute à des voisins peu flexibles qui lui ont crevé son ballon à clochettes.


Il est aujourd’hui bloqué chez lui, à attendre que le temps passe et passe et passe, mais beaucoup de choses ne vont pas se passer… Il s’appelle Arthur Luth, il a 8 ans, il est de la ville de Carpentras, à côté de Marseille, et il est aveugle de naissance. Sa passion, c’est le football : rien ne l’enivre davantage que d’entendre la voix de Christian Jeanpierre à la télévision… à part peut-être de taper dans le ballon lui aussi. Mais aujourd’hui, il ne le peut plus…

Pour l’aider à grandir et à se faire des amis, ses parents lui ont offert en juin dernier son premier ballon à clochettes, seul moyen pour un malvoyant de pouvoir taper dans la balle. Depuis le 12 juin pour être très précis, Arthur joue sans arrêt avec son ballon, sachant désormais dribbler avec, mais aussi viser la lucarne avec une précision que jalouserait Olivier Giroud.

« Ca va, il est aveugle, pas handicapé »


Mais depuis le 12 juin, ses voisins vivent un enfer, n’en pouvant plus d’entendre le bruit des clochettes du fameux ballon. Alors, début août, ils décident de commettre l’irréparable, à savoir « aller crever le ballon du gosse aveugle » selon Jean-Marie Peulenne, le septuagénaire âgé de 57 ans voisin de la famille Luth depuis plusieurs décennies et leur arrivée à Carpentras en 2011 :

« S’il veut jouer au ballon, qu’il joue avec un ballon normal ! Ca va, il est aveugle, pas handicapé, c’est pas difficile de savoir où est le ballon : moi, je suis un ancien footballeur, et bien je peux vous dire que même avec du sable dans les yeux, j’allais au filet dès que je le voulais pour mettre un essai, comme mon idole Eric Tabarly !! »

Pris de remords, le voisin lui offre un magazine de football et un sex-toy

Inconsolable, Arthur ne sort plus de chez lui depuis que son voisin a crevé son beau ballon. Pire, il a tenté de suicider en buvant du sirop d’agave qu’il croyait être du liquide vaisselle. Entendant les pleurs, Jean-Marie a été pris de remords, et a tenu à s’excuser auprès de la famille Luth, et notamment auprès du jeune aveugle. Le papa raconte :

« Il est venu frapper à notre porte avec un petit cadeau dans les mains. On lui a ouvert pour lui dire de partir et de ne jamais revenir nous importuner. Il a insisté pour qu’on dise à Arthur qu’il était désolé, et qu’il allait recevoir dans les jours qui suivent un petit cadeau dans la boîte aux lettres. Quatre jours plus tard, on a effectivement reçu quelque chose : un magazine de football et un fleshlight, accompagnés d’un petit mot qui disait « Avec ça, il pourra s’amuser en silence tout en apprenant ». Il est aveugle et il a 8 ans, mais tout va bien… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.