Browse By

Frédéric Thiriez candidat à la présidence de la FIFA

Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel, a officialisé aujourd’hui sa candidature pour succéder à Sepp Blatter à la présidence de la FIFA.

En février prochain, la FIFA va savoir qui sera son nouveau président. A la tête depuis 1998, après de nombreux scandales qui ont entachés la réputation de FIFA, Sepp Blatter va se retirer pour laisser place à une nouvelle vague.

Après Michel Platini, le prince Ali et Chung Mong-Joon, c’est au tour d’un autre Français, Frédéric Thiriez, d’entrer dans la ronde. La bataille est donc lancée.

Pour l’actuel président de la LFP, le candidat idéal pour incarner le renouveau du football mondial, c’est lui :

« C’est une décision très personnelle, mûrement réfléchie, mais c’est aussi la conséquence des chaleureux témoignages d’estime, de soutien et d’encouragement que de nombreux français m’ont prodigués. Après avoir tant apporté au football français il aurait été égoïste de ne pas me donner entier au football mondial. Le football ne peut pas se permettre de se priver d’un être comme moi. Il est temps que la Fifa arrête d’être une machine à faire de l’argent pour redevenir un organisme tout entier dédié au football. »

Frédéric Thiriez ne veut plus de pays pauvres ni de Corses dans le football

Frédéric Thiriez a également abordé les promesses qu’il compte tenir s’il est élu président de la FIFA :

« Moi président, je vais redorer le blason terni d’une FIFA sclérosée par la corruption en lui appliquant des réformes que j’ai par le passé appliqué à la France avec grand succès. Comme par exemple interdire les pays trop petits et trop pauvres de participer aux prochaines Coupes du Monde.

Moi président, je sanctionnerai la Fédération Française de Football pour s’être opposé à mon idée de réforme sur les montées et les relégations.

Moi président, j’interdirai les clubs corses et les joueurs corses de toutes compétitions, même amicales.

Moi président, je saurai rester à l’écoute du public, des joueurs et des ligues. Ainsi, face à l’engouement suscité par l’attribution de l’organisation de la Coupe du Monde au Qatar en 2022, j’appuierai avec force et détermination la candidature du Qatar en 2026, dans ce si beau pays. »

A la fin de la conférence de presse, Thiriez a échangé plaisanteries et poignées de mains avec l’ensemble des journalistes présents à l’exception de l’envoyé spécial du Corse matin qu’il a refusé de saluer pour « éviter de mettre de l’huile sur le feu » dira-t-il en lui faisant un bras d’honneur.

De notre correspondant sur place, Sylvain Nigaglioni

Crédit photo : Getty Images / Jean Catuffe

Tom

Auteur humoriste plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes et Kevin le Lensois en même temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.