Browse By

Le PSG prête Zlatan Ibrahimovic à la France pour frapper l’Etat islamique

Le PSG a décidé d’aider la France à combattre l’Etat islamique en prêtant sa plus belle frappe, Zlatan Ibrahimovic.

Après les attentats qui ont frappé Paris le vendredi 13 novembre dernier, pour la France, l’heure est à la riposte. Pas question de tomber dans le piège des terroristes. Ni la haine raciale, ni la peur, ni la psychose ne vont envahir le quotidien des Français. La France et les français se doivent de continuer à vivre pour ainsi bombarder de bonheur les terroristes.

La France ne va pas laisser un tel acte impuni. Après avoir commencé à attaquer des camps d’entraînement en Syrie, l’armée française prépare une nouvelle offensive, et pas des moindres. En effet, la plus grosse frappe de la Ligue 1, Zlatan Ibrahimovic, se prépare à attaquer des camps de Daech, en Syrie toujours.

Ce sont les dirigeants du Paris-Saint-Germain qui ont proposé à l’armée française de prêter le géant suédois, connu pour sa grosse frappe. L’Etat, par la voix de son président François Hollande a accepté l’aide du PSG :

« La frappe de Zlatan Ibrahimovic n’est plus à prouver, elle est remarquable. Notre objectif est de combattre le terrorisme, il n’y aura aucune pitié. La barbarie n’a pas sa place en France, ni dans aucun autre pays d’ailleurs. Je tiens personnellement à remercier les dirigeants du Paris Saint-Germain pour leur aide. »

Zlatan Ibrahimovic n’aime pas les méchants


De son côté l’attaquant du PSG s’est dit ravi de venir en aide à la France :

« Zlatan aime le PSG, Zlatan aime Paris, Zlatan aime la France. Zlatan aime pas l’injustice, Zlatan aime pas les méchants, Zlatan aime pas le chou-fleur, Zlatan aime pas petites bites lâches qui tuent des innocents. Zlatan a tué toutes les défenses de la Ligue 1, Zlatan va pouvoir tuer les terroristes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.