Browse By

Un habitant de Marseille se fait frapper tous les jours parce qu’il ressemble à Marquinhos

A cause d’une simple ressemblance physique avec Marquinhos, le quotidien de Mohamed Motus est devenu un enfer. Récit d’une terrible méprise.

Mohamed Motus, Momo Motus pour ses proches, est un enfant des quartiers nord de la cité phocéenne. Pour ce jeune homme de 26 ans, gérant d’une boulangerie halal, la vie est devenue un cauchemar depuis la venue de Marquinhos au Paris Saint-Germain :

« Je suis franc-marocain moi, pas brésilien ! Starfoullah, ils sont cons les gens ! Du matin au soir on m’insulte et on me crache dessus, même ma mère. Tout ça parce que je ressemble à un joueur du PSG. »

Mohamed Motus : « Même mes amis me violent »

Visiblement à bout de nerfs, le jeune homme ne cache plus sa solitude :

« Ma famille et mes amis ne veulent plus se montrer avec moi en public. Certains me frappent, d’autres me violent. Non seulement je déteste le foot, mais en plus de cela, maintenant je le subis. Tellement j’étais seul, j’ai adopté un chat. La première nuit, il m’a griffé et m’a dit : « Nique ta mère ! Paris, Paris, on t’encule ! ». Et il est parti. »

Seulement deux choses pourraient à ce jour améliorer la vie de Mohamed Motus : le départ de Marquinhos du Paris Saint-Germain, ou une opération de chirurgie esthétique.

Tom

Auteur humoriste plagiste chez FootballFrance.fr
Tom est Corse, il aime le SC Bastia, regarder les avions atterrir et le Double Cheese sans oignon. Tom écrit pour la TV (Midi les zouzous, Le journal du Hard) et des humoristes tels Nabilla, Tex ou François Hollande. Tom est aussi l’auteur des notices des Dolipranes et Kevin le Lensois en même temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.