Browse By

Florian Thauvin sur le LOSC : « J’ai de la peine pour mon club de cœur »

Malgré la victoire de l’OM contre Nantes (2-1), Florian Thauvin n’avait pas la tête à rire, ayant en tête la situation difficile dans laquelle se trouve son club de cœur, le LOSC.

Dimanche soir, les joueurs de l’Olympique de Marseille avaient une bonne raison de sourire après leur victoire à domicile face au FC Nantes. Pourtant, l’un des titulaires du soir n’avait pas le cœur à la célébration. En effet, le virevoltant ailier marseillais Florian Thauvin nous a révélé qu’il ne pouvait s’empêcher de penser à la situation horrible dans laquelle le LOSC, son club de cœur, se trouvait actuellement :

« Je suis heureux, bien sûr, ce n’est pas tous les jours qu’on gagne un match avec l’OM, en ayant été mené d’autant plus. Mais ce soir je n’ai pas la tête à ça : l’OM va mieux, mais j’ai de la peine pour mon club de cœur, le LOSC, qui va mal, très mal, et cela, je ne peux l’oublier. Je prie chaque jour pour que les copains à Lille redressent la tête. »

Florian Thauvin : « Je veux être le Pogba du LOSC »

Interrogé sur cet amour du LOSC, Florian Thauvin n’a pas botté en touche, préférant révéler ses sentiments au grand jour plutôt que de les refouler au risque de se sentir mal sur le long terme :

« Marseille n’est qu’une étape pour moi. Mon club, c’est Lille. Quand j’y suis allé, j’ai appris beaucoup, j’ai tout appris : comment gérer la pression, comment faire mes lacets tout seul, comment cuire les fricadelles, comment éviter les assauts de ma cousine, … Je sais que j’ai peut-être tort de le dire haut et fort mais, si mon corps est aujourd’hui à Marseille, mon cœur est et restera à jamais avec le LOSC. »

Les larmes aux yeux, il souhaite plus que tout voir le LOSC revenir en haut de l’affiche… avant d’y revenir à son tour :

« Vous ne pouvez pas imaginer l’amour que les supporters lillois m’ont donné, l’extase que je ressens quand je me balade dans le Vieux-Lille, ce sentiment de bien-être que j’ai quand je cours à La Madeleine… Le LOSC doit remonter la pente. Si, aujourd’hui, je ne peux pas les aider, mon objectif est d’y revenir, le plus vite possible. L’OM me fait grandir, mais une fois que je serai tout en haut, et alors je serai un Dogue à nouveau. Je veux être une sorte de Pogba du LOSC : c’est l’histoire du retour au bercail de l’enfant-prodigue… C’est beau, non ? »

Si les Dogues ne sont pas sûrs de gagner leur prochain match samedi face à Nancy, une chose est quant à elle certaine : Florian Thauvin sera devant son écran de télévision pour les soutenir, lui qui ne jouera que le dimanche à Angers.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.