Browse By

PSG – Thiago Silva : « J’ai joué contre Barcelone avec des hémorroïdes »

Quelque deux semaines après la déroute du PSG face au FC Barcelone, le défenseur parisien Thiago Silva a révélé qu’il avait joué ce match avec des hémorroïdes.

Ce mardi, le défenseur du Paris Saint-Germain Thiago Silva a fait une révélation étonnante à propos de la rencontre rentrée depuis dans la légende entre le FC Barcelone et le club francilien en Ligue des Champions. A un journaliste d’un quotidien brésilien à l’issue d’une séance d’entraînement avec l’équipe nationale du Brésil, le capitaine parisien a affirmé qu’il avait joué cette rencontre avec des hémorroïdes :

« Après avoir manqué le match aller, qui a vu le jeune Kimpembe réussir une très, très grosse performance, je voulais absolument jouer le retour. Je voulais prendre part à ce qui devait être une double confrontation de légende…

Mais, à cause du stress, j’ai eu des hémorroïdes la matinée du match. J’étais diminué, mais je voulais absolument jouer. Malheureusement, touché de la sorte, je n’ai pu être le leader que mon équipe attendait, j’en suis désolé. »

Thiago Silva : « Impossible de se faire respecter quand vous avez des hémorroïdes »


Visiblement encore touché par cette énorme désillusion, Thiago Silva a confessé que sa plus grosse erreur n’avait pas été de jouer, au contraire de d’Adrien Rabiot [il a révélé lundi avoir joué ce match avec une infection pulmonaire, ndlr], mais de révéler à son équipe qu’il avait des hémorroïdes :

« Mercredi matin, je sens que j’ai mal, je ne peux pas m’asseoir. Pour éviter qu’on me pose des questions, j’ai tout balancé aux copains. Oui, j’ai des hémorroïdes, oui ça me fait mal, mais non, je ne manquerai pas le match du soir. Ils n’ont rien dit, mais j’ai vu tout de suite que j’avais fait une erreur.

Et pendant le match, les regards qu’ils posaient sur moi ont confirmé la chose : j’étais bloqué, je ne pouvais rien dire… C’est tout simplement impossible de se faire respecter quand vous avez des hémorroïdes aux fesses ! »

Interrogé par notre reporter à Paris, l’entraîneur espagnol du PSG Unai Emery n’a pas souhaité nous répondre. Au contraire de Laurent Blanc, qui a entraîné le joueur pendant trois saisons :

« Oui, j’avais connaissance de son problème. Mais je connais aussi beaucoup de joueurs qui jouent chaque week-end avec des hémorroïdes. Le problème, avec Thiago Silva, c’est les hémorroïdes qu’il semble avoir dans la tête avant chaque gros match… Et pour ça, pas de pommade miracle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.