Browse By

Rennes – 1er contrat pro pour Willy Danzé, le petit frère de Romain Danzé

Pourtant surveillé par Arsenal et le Bayern Munich, le jeune Willy Danzé, le petit frère de Romain Danzé, a finalement signé son premier contrat pro avec le Stade Rennais, son club formateur.

Embed from Getty Images

C’est LA pépite du football français, le talent que l’Europe s’arrache… mais un talent qui, finalement, restera dans son club formateur : observé par Arsenal, le Bayern Munich ou encore la Juventus Turin, le jeune Willy Danzé, 15 ans, international français U17, a signé son premier contrat professionnel avec le Stade Rennais.

Joueur du club breton depuis son plus jeune âge, le petit frère de Romain Danzé ne se voyait pas signer autre part. Pour lui, c’était au Stade Rennais ou nulle part ailleurs, comme son frère qui vient de jouer son dernier match professionnel après près de vingt ans sous les couleurs du SRFC :

« J’ai discuté avec pas mal de clubs, des gros clubs, mais ma décision a vite été prise de continuer au Stade Rennais. J’ai bien entendu beaucoup écouter mon grand frère Romain, qui m’a conseillé de débuter ici avant, potentiellement, de casser le mur du son dans un club huppé. Mais pour cela, il fallait que je reste proche des miens : à l’étranger à 15 ans à peine, j’aurais été tel un orphelin, je ne me sentais pas prêt. »

Willy Danzé : « Je me place, efficace »

Sûr de lui, Willy Danzé ne cache pas ses ambitions. Contrairement à son frère Romain qui a passé toute sa carrière au Stade Rennais, il souhaite très vite aller frapper à la porte des plus grands clubs :

« Je n’ai qu’un but dans la vie : être le number one. Pour cela, je veux casser le mur du son, sans me poser de questions. Guidé comme un aimant, vers ça je viens doucement. Je vais casser le mur du son, je vais le signer de mon nom : à Rennes, je me place, efficace, en suivant la direction que je me suis toujours donné. Ici je jouerai, ailleurs j’aurais été esclave d’une vie que je n’aurais pas choisi… »

Selon nos informations, le Stade Rennais aurait promis à sa pépite du temps de jeu avec la N2 dès cette saison, voire mieux s’il convainquait. Aujourd’hui âgé précisément de 15 ans, 1 mois et 5 jours, il pourrait entrer dans l’histoire de la Ligue 1 et effacer des tablettes un certain Laurent Paganelli s’il entrait en jeu dans l’élite d’ici le mois de février.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.