Browse By

Le RC Lens retire le n°30 en hommage à Jérémy Vachoux

Le Racing Club de Lens a décidé de retirer le numéro 30 de la liste de ses maillots pour rendre hommage à son gardien Jérémy Vachoux.


footballfrance-rc-lens-hommage-jeremy-vachoux-n30-retire-illustration

C’est une décision forte qui devrait ravir les supporters et surtout émouvoir le principal intéressé : en l’honneur de son gardien de but Jérémy Vachoux, qui va quitter le club à la fin de cette saison pour rejoindre Orléans, le Racing Club de Lens a décidé de retirer le maillot 30 que portait jusque-là celui qui a réussi une formidable pige dans les buts Sang & Or en remplacement de Jean-Louis Leca lors des matchs de barrages de promotion en Ligue 1.

Philippe Montanier, l’entraîneur du club pas-de-calaisien, n’a pas caché son émotion au moment d’évoquer ce geste à la symbolique forte en conférence de presse :

« Ce que Jérémy Vachoux a fait dimanche, c’est… J’ai pas les mots, c’est puissant, c’est très fort, c’est très rare surtout. Alors il fallait qu’on réponde avec un geste aussi marquant : le numéro 30 sera retiré, ce qui veut dire que plus personne dans l’histoire du RC Lens ne pourra porter ce maillot. Plus personne. Plus jamais. »

Le n°30 ne sera plus jamais porté au RC Lens


Après le Stade Rennais avec Romain Danzé, au tour donc du RC Lens de rendre hommage à l’un de ses joueurs les plus emblématiques de son histoire récente. Le n°30 ne sera donc plus jamais porté à Bollaert, et pour Jérémy Vachoux, c’est un honneur :

« Je suis surpris par cette décision car je ne pensais pas avoir marqué aussi fort l’histoire du club. J’ai juste fait mon job comme je l’ai toujours fait, à savoir au max de mes capacités. J’en suis très honoré. J’ai vu dimanche après le match face à Dijon tout l’amour qu’ont les supporters pour moi : j’ai jeté mon maillot en leur direction pour les remercier, mais eux, trop gênés je pense, me l’ont rendu. J’ai trouvé ça sympa. »

Interrogé par notre correspondant sur place, le défenseur lensois Steven Fortes n’a pas souhaité commenter ce bel hommage, certainement trop ému pour répondre à nos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.