Browse By

Lassé par le football de haut niveau, Yoann Gourcuff signe à l’OM

Annoncé très proche d’une fin de carrière, Yoann Gourcuff s’est finalement engagé avec l’OM pour une saison, plus une avec option.

Embed from Getty Images

Non, il n’est pas fini, et même loin de là : le milieu de terrain international français Yoann Gourcuff s’est engagé pour une saison avec l’Olympique de Marseille, alors même que certains titres de presse annonçaient sa fin de carrière imminente.

Approché par Concarneau, club pensionnaire de National 1, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux et de l’Olympique Lyonnais a finalement choisi d’accepter la proposition du club phocéen, une proposition faite par Jacques-Henri Eyraud lui-même :

« Physiquement je me sens bien. J’ai une petite douleur à la cheville, au genou, au talon, à l’épaule et aux abdos, mais mis à part cela, je vais bien, je suis prêt à rejouer au football. Concarneau m’a appelé, mais je me sentais capable de jouer au niveau supérieur. Alors quand le président de l’OM m’a appelé, je n’ai pas hésité très longtemps, surtout que tous les critères étaient réunis. »

Yoann Gourcuff : « Le discours de M/ Eyraud m’a convaincu »

A propos de ces critères, Yoann Gourcuff ne cache rien :

« Pour tout vous dire, et ce n’est pas un secret, le monde du football de très haut niveau ne m’attire plus. J’étais donc sceptique quand M. Eyraud m’a appelé. Mais quand il m’a expliqué le projet de l’OM, j’ai sauté sur l’occasion. De l’extérieur, quand on regarde leur communication sur les réseaux sociaux notamment, le club a l’air très pro, et c’est loin de ce que je recherchais. Mais le discours de M. Eyraud m’a convaincu, j’ai compris en l’écoutant que l’OM et le très haut niveau, c’était deux choses bien distinctes. »

Selon nos informations, Yoann Gourcuff doit encore passer sa visite médicale. Une fois celle-ci validée, il signera un contrat d’un an, avec une saison en option si le club se maintient en Ligue 1.

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.