Browse By

OFFICIEL – L’international tunisien Sossam Ouraï signe à Dijon

Le Dijon FCO a officialisé l’arrivée du milieu de terrain international tunisien Sossam Ouraï, en provenance du FC Sousse Mateb.

Embed from Getty Images

Attendue depuis plusieurs jours, l’arrivée d’un milieu de terrain international à Dijon est désormais effective : le Tunisien Sossam Ouraï rejoint le DFCO pour une somme estimée à 1,5 millions d’euros, bonus non compris, en provenance du club tunisien du FC Sousse Mateb.

Pour l’entraîneur dijonnais Stéphane Jobard, Sossam Ouraï va apporter du piquant au jeu de son équipe :

« Après audit de mon effectif, on a vu avec le président Delcourt qu’il nous manquait un petit quelque chose, une petite pointe de folie, un soupçon de piquant. Le départ de Naïm Sliti a fini de nous convaincre de recruter un profil technique : on s’est tourné alors vers Sossam Ouraï. Avec sa technique, il va apporter du piquant au jeu du DFCO, un peu fade pour le moment. »

Sossam Ouraï est déjà un incontournable partout où il passe

A 20 ans à peine, Sossam Ouraï arrive donc en Côte d’Or avec une étiquette de fin technicien capable de relever le niveau de jeu de n’importe quelle équipe. Selon son agent Harry Sah, Ouraï va vite devenir un incontournable à Dijon, comme partout avant :

« Vous savez, Sossam Ouraï ne laisse jamais indifférent. Partout où il passe, on s’en souvient. Les coachs qui ont goûté à Sossam Ouraï ne peuvent plus s’en passer. Il est jeune, mais il est très intelligent et surtout c’est un très bon équipier. Son explosivité fait pleurer les défenseurs adverses, ses prises de balles, ses changements de directions, tout cela va un peu pimenter le jeu de son équipe, voire de toute la Ligue. »

Mais, toujours selon agent, Sossam Ouraï, le DFCO doit protéger son joueur, son jeu attirant les coups :

« Sossam aime le ballon, mais il ne chambre jamais personne. Mais en face, on sait qu’il peut énerver, on sait que quand on l’a en face de soi, la moutarde peut vite monter au nez. Le risque pour Sossam, c’est de se faire découper, de se faire embrocher, de se faire croquer. Mais s’il se muscle un peu, alors Sossam Ouraï peut devenir ce genre de joueur qui peut vous saucer, comme disent les jeunes. »

Tim

Écrivain en dessin industriel chez FootballFrance.fr
Rédacteur des plus grandes émissions de divertissement françaises actuelles (TeleShopping, Silence ça pousse, Pascale la petite sœur), Tim adore les chiffres, notamment le 5 et le 47. Grand fan de football, de gérontologie et des nems, il est grand, beau, mais complètement idiot...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.